03/04/2021 12:21 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoï renforce sa coopération avec les localités finlandaises et françaises

Le président du Comité populaire de Hanoi, Chu Ngoc Anh, a souligné les relations solides entre Hanoï et la Finlande au cours des 48 dernières années, affirmant que des opportunités de coopération en matière commerciale et financière entre sa ville et la Finlande sont immenses suite à la signature de l’accord de libre-échange UE-Vietnam.

L’autorité de Hanoï a fait cette déclaration lors de la réception de l'ambassadeur de Finlande au Vietnam Kari Kahiluoto, le 1er avril à Hanoï.

Chu Ngoc Anh a déclaré que la capitale était une ville créative et en croissance dynamique et souhaitait encourager sa coopération avec les localités finlandaises.

Il a ajouté que les activités de commerce et d'import-export entre les deux parties n'étaient pas à la hauteur de leur potentiel et leurs atouts. Il a estimé que les entreprises finlandaises continueront de mener des projets de développement dans la ville et a promis que Hanoï continuera à améliorer son environnement d'investissement et à réformer les procédures administratives.

L'ambassadeur finlandais Kari Kahiluoto a déclaré que les entreprises finlandaises possédaient des atouts dans les domaines de l'eau propre et de l'assainissement de l'environnement, du traitement des eaux usées, de l'éducation, de la technologie, de la construction, de l'architecture et de la planification. Ils souhaitent contribuer au développement de Hanoï dans le temps à venir, a-t-il ajouté.

Le même jour, Chu Ngoc Anh a également reçu l'ambassadeur de France au Vietnam Nicolas Warnery venu en visite de courtoisie. Lors de sa rencontre, le diplomate français a affirmé que la France souhaitait accélérer la coopération entre les deux parties via la promotion  des projets de développements entre la France et Hanoi.

Il a déclaré de faire de son mieux pour atteindre les objectifs du projet de la ligne ferroviaire urbaine N°3, en le mettant en service à la fin de 2021.

L'ambassadeur français a également évoqué un projet de gestion urbaine durable comprenant une recherche stratégique sur la pollution de l'air, le trafic urbain et les déchets.

Concernant la modernisation du pont Long Bien, il a déclaré que la partie française était intéressée par le projet et que cela contribuerait à mettre en valeur les patrimoines de la capitale en particulier et ceux du Vietnam en général.

Les deux parties ont également discuté des questions relatives à un marché international des produits agricoles ainsi qu'à la coopération entre Hanoï et des localités françaises, telles que la ville de Toulouse et l'Ile-de-France. Leurs discussions ont porté sur la création d’un marché de gros international pour les produits agricoles et sur la coopération décentralisée entre Hanoï et les collectivités locales françaises, en particulier Toulouse et l’Ile-de-France.

Pour sa part, Chu Ngoc Anh a remercié l'ambassadeur de France d'avoir aidé Hanoi à mettre en oeuvre le projet technique sur la gestion urbaine durable. - VNA/VI