01/08/2020 16:38 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoï reçoit des dons pour lutter contre le COVID-19

Le comité municipal du Front de la Patrie du Vietnam a reçu le 30 juillet des dons d’une valeur totale de plus de 900 millions de dongs (37.500 dollars) collectés par des individus et entreprises pour soutenir la lutte locale contre le COVID-19.

La présidente du comité municipal du Front de la Patrie du Vietnam, Nguyen Lan Huong, a déclaré que la situation épidémique dans la capitale était redevenue compliquée après la confirmation de deux nouveaux cas de COVID-19. Elle a appelé les organisations et les particuliers à continuer de soutenir la lutte contre le COVID-19 dans la capitale.

À ce jour, le comité municipal du Front de la Patrie du Vietnam a reçu des dons d’une valeur totale de plus de 228 milliards de dongs.

En avril dernier, Hanoï a décidé de consacrer une première enveloppe de 650 milliards de dongs (28,2 millions de dollars), via la Banque des politiques sociales du Vietnam (BPSV), à l’assistance des pauvres et des personnes bénéficiant des politiques sociales, touchés par la pandémie de COVID-19.

Les autorités municipales ont demandé à la BPSV de travailler en étroite collaboration avec les autorités locales, les organisations de masse et les associations pour débourser rapidement cette somme, qui devrait répondre à environ 65% des demandes de prêts.

La priorité sera accordée aux ménages bénéficiant d'un rééchelonnement et d'une extension du paiement de leur dette, aux ménages pauvres ou quasi pauvres, aux coopératives et aux petites et moyennes entreprises (PME), principalement celles des secteurs de l'agriculture, d'approvisionnement alimentaire, des soins de santé et des produits de première nécessité.

Selon la BPSV, les secteurs les plus touchés par la pandémie sont l'élevage, les petits commerces et les services, les soins de santé et les transports, avec une dette totale de plus de 2 .380 milliards de dongs (100 millions de dollars), ce qui représente 28% du total des emprunts.

À 06h00 ce 31 juillet, le bilan national s’établit à 509 cas confirmés, dont 93 de contamination intracommunautaire signalés depuis le 25 juillet.

Parmi les cas confirmés, 369 ont été annoncés guéris. Parmi les patients en cours de traitement, 18 ont été testés négatifs au virus au moins une fois. Il reste 122 patients encore testés positifs.

Plus de 53.700 personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas positifs et en provenance de zones touchées par la pandémie sont placées sous surveillance, dont 619 dans des hôpitaux, 14.625 dans des centres de confinement et 48.523 à domicile.

Hanoï a mis en quarantaine quelques endroits pour empêcher la propagation du virus.

Le 28 juillet, le Comité populaire municipal a émis une annonce numéroté 775/UBND-TB demandant à recenser et surveiller toutes les personnes ayant séjourné à Da Nang à partir du 8 juillet.

Auparavant, le Comité populaire municipal a publié le document numéroté 3284 / UBND - KGVX sur la mise en œuvre des conclusions du Premier ministre sur la prévention et le contrôle du COVID -19 dans le but d'être prêt à répondre, à tracer, à tester rapidement pour découvrir les cas suspects et infectés au coronavirus. Les gens sont demandés de se laver les mains et de porter des masques dans les lieux publics.

Le Comité populaire de Hanoï a aussi demandé aux arrondissements, districts, chefs-lieux, aux secteurs et forces fonctionnelles de continuer à mettre en œuvre la stratégie de prévention et de contrôle telle qu'elle a déjà été définie, tout en  maintenant les réalisations obtenues en matière de prévention et de contrôle du COVID-19 ces derniers temps ; de ne pas négliger pour laisser se produire la deuxième vague d'épidémie dans la ville.

Le Service du Tourisme, le ministère de la Santé, les Comités populaires des arrondissements et districts doivent bien coopérer pour aménager plus d'établissements d'hébergement pour mettre en quarantaine les experts, les investisseurs et les travailleurs étrangers venus travailler au pays. -VNA/VI