15/10/2019 10:03 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoï met à l’honneur ses meilleures entreprises

L’Association des petites et moyennes entreprises de Hanoï, en collaboration avec les autorités municipales, a organisé une soirée pour honorer les entreprises ayant contribué au développement local.

Cet évènement a été organisé le 11 octobre à l’Opéra de Hanoï à l’occasion du 65e anniversaire de la libération de la capitale (10 octobre 1954) et du 15e anniversaire de la Journée des entreprises vietnamiennes (13 octobre).

Le président du comité populaire municipal, Nguyen Duc Chung, a souligné les efforts des autorités municipales dans la réforme administrative, l’application des technologies de l’information, la promotion des startup dans l’objectif de faire de Hanoï un pôle national de l’innovation.

En 2020 et les années suivantes, les entreprises hanoïennes devraient intensifier l’efficacité de leurs activités et leur créativité, contribuant au processus d’intégration de la capitale, a-t-il ajouté.

A cette occasion, Hanoï a honoré près de 200 entreprises pour leurs acquis dans la production et le commerce, mais aussi pour leurs contributions au développement de la capitale et du pays.

Des entreprises locales ont octroyé plus de trois milliards de dongs au Fonds pour les enfants de Hanoï.

Entre janvier 2016 et septembre 2019, plus de 93.000 entreprises avaient vu le jour dans la capitale, soit une hausse de 22,5% par rapport à la période 2011-2015. Dans le même laps de temps, le volume des investissements directs étrangers dans  la capitale a triplé.

Hanoï est au premier rang national en termes d’investissement direct étranger (IDE), avec 6,23 milliards de dollars enregistrés en neuf premiers mois de 2019, selon le Bureau du comité populaire municipal.

Le PIB municipal a connu une croissance de 7,35%, l’indice de production industrielle municipale, de 7,8%. Les exportations ont rapporté à la capitale 12,45 milliards de dollars, soit une hausse de 20,4%.

L’environnement d’investissement, des affaires continue d’être amélioré et les activités d’attraction des IDE ont connu des progrès remarquables, a souligné Vu Dang Dinh, chef du Bureau du comité populaire municipal.

Les autorités municipales ont approuvé l’augmentation de fonds de 34.350 milliards de dongs (1,49 milliard de dollars) de 65 projets domestiques.

Jusqu’à la fin de septembre, la capitale a attiré 41,3 milliards de dollars d’IDE et recense 273.734 entreprises. Les recettes budgétaires de la ville sont estimées à 185.031 milliards de dongs, représentant 70,3% des prévisions.

Le directeur du service municipal du Plan et de l’investissement, Nguyen Manh Quyen a déclaré que la capitale poursuivrait ses réformes administratives et l'amélioration de l'environnement d'investissement, tout en prenant des mesures pour régler les difficultés des entreprises.

La ville s'efforce de mettre à jour tous les procédures administratives par le biais du mécanisme du guichet unique national afin d'attirer plus d'IDE, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que Hanoï accordera la priorité à des projets d’infrastructures techniques et ceux qui jouent un rôle clé dans la promotion du développement socio-économique.

Les autres domaines prioritaires sont la santé, les technologies de l’information, les biotechnologies, le développement des infrastructures, la formation des ressources humaines, les services de haute qualité…

Ces dernières années, Hanoï a pris des mesures pour améliorer son indice de compétitivité provinciale (ICP) qui a progressé de quatre places, figurant dans le top 10 du classement national de l’ICP 2018. La ville a également multiplié les dialogues avec des investisseurs et sociétés d’IDE pour lever les obstacles.

Selon le plan quinquennal de développement socio-économique 2016-2020, Hanoï vise une croissance du Produit régional brut domestique (GRDP) annuelle de 8,5-9% pour la période 2016-2020, une croissance des services de 7,8-8,3%, de l’industrie et de la construction de 10-10,5%, et de l’agriculture de 3,5-4%.

A l’horizon 2020, la structure économique sera la suivante : les services représenteront de 67% à 67,5%, l’industrie et la construction de 30-35%, l’agriculture de 2,5% à 3%...-VNA/VI