15/01/2021 10:10 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoï impose de lourdes amendes aux contrevenants au port du masque

Face aux évolutions complexes de la pandémie de COVID-19, le comité municipal du Parti de Hanoi a publié une note officielle demandant aux agences compétentes et aux habitants de renforcer la lutte et la prévention contre la maladie.

<a class="photo" data-cke-saved-href="https://cdnimgfr.vietnamplus.vn/uploaded/hotntz/2021_01_14/c54b89c0117ec256d0bd222ce8c5f71d.jpg" href="https://cdnimgfr.vietnamplus.vn/uploaded/hotntz/2021_01_14/c54b89c0117ec256d0bd222ce8c5f71d.jpg" data-desc="Photo d" illustration="" :="" saigondautu.'="" data-index="0" style="box-sizing: border-box; background-color: transparent; color: rgb(19, 63, 106); transition: all 0.2s ease-out 0s; display: inline; font-size: 1.6rem; line-height: 2.6rem;">Hanoi impose de lourdes amendes aux contrevenants au port du masque hinh anh 1Photo d'illustration : Saigondautu.

Dans cette note, les gens sont exhortés à se conformer aux règlements de prévention de COVID-19 pour prévenir l’épidémie et à prendre des mesures de précaution consistant à se faire tester rapidement, à éviter les contacts, à se masquer dans les lieux publics et à se laver les mains.

Les autorités doivent sanctionner sévèrement les cas qui violent les protocoles de prévention du COVID-19, préparer les fournitures médicales pour la prévention de COVID-19 et contrôler strictement les entrées et les établissements de quarantaine concentrée.

Les gens sont également invités à rester à distance les uns des autres et à éviter les rassemblements. Des amendes plus sévères seront infligées aux personnes qui ne respectent pas les règles sur le port du masque dans les espaces publics, y compris les hôpitaux, les parkings, les marchés, les supermarchés et les centres commerciaux.

Selon le Service de la santé de Hanoi, la capitale a jusqu'à présent enregistré un total de 198 infections, dont 77 cas depuis le 25 juillet, mais aucun décès. Cependant, selon les experts, le risque d'une résurgence de la pandémie de COVID-19 est latent, donc rester vigilant est un must, les conditions hivernales froides et sèches favorisent la transmission du virus.

Hanoi a passé près de 150 jours sans nouveau cas de transmission locale. Les nouvelles infections signalées la semaine dernière étaient toutes importées et ont été mises en quarantaine à leur arrivée. Les patients sont traités à l'Hôpital national des maladies tropicales.

Au 13 janvier, le Vietnam avait enregistré 1 520 cas de COVID-19, selon les statistiques du ministère de la Santé. Parmi eux, 1 361 ont été guéris et sont sortis de l'hôpital. Le bilan des morts reste à 35. -VNA/NDEL/VI