02/02/2021 09:52 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoi devra achever le prélèvement d’échantillons cliniques avant le 4 février

 Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a souligné lundi 1er février que Hanoi sera exposée à un risque élevé d’infection au nouveau coronavirus si les cas F1, F2 et F3 ne sont pas rapidement retracés et contrôlés.

Lors d’une séance avec le Comité populaire de la ville de Hanoi, le dirigeant a demandé à Hanoi de bien appréhender la situation de l’épidémie dans la journée de lundi 1er janvier, d’achever le premier prélèvement d’échantillons cliniques sur les personnes revenues des zones épidémiques avant le 4 février.

Plus tôt, le Groupe d’information pour une réponse rapide au Covid-19 a présenté son rapport sur l’identification des cas de Covid-19 et le traçage des contacts au vice-Premier ministre Vu Duc Dam, également chef du Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du Covid-19.

Le vice- Premier ministre a demandé aux personnes habitant dans les foyers de contamination de fournir toutes informations sur les cas suspects au Groupe d’information, au ministère de la Santé et à la Direction nationale anti-Covid-19.

Le Groupe d’information pour une réponse rapide au Covid-19 compte des milliers de bénévoles qui aident à identifier les F1 – personnes ayant eu directement un contact avec une personne infectée, les F2 - celles ayant eu contact avec un F1 - et les F3-personnes en contact avec un F2.

Le bilan du Covid-19 au Vietnam a jusqu’à présent atteint 1.850 cas, dont 963 d’origine locale. Le nombre de contaminations liées à la dernière flambée depuis le 27 janvier s’élève à 270. – VNA/VI