13/03/2020 09:12 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoï alloue plus d'argent aux tests de dépistage du coronavirus


Photo: VNA
Le Comité populaire de Hanoï a décidé d'ajouter 3,5 milliards de dongs (151.000 dollars) provenant des réserves budgétaires municipales au financement des tests de dépistage du coronavirus SARS-CoV-2.

Cette somme sera utilisée pour acheter du matériel pour prélever les échantillons, effectuer les tests au Centre de contrôle des maladies de Hanoï ou dans les établissements habilités par le ministère de la Santé.

Au 11 mars, Hanoï a enregistré quatre cas d’infection par le coronavirus SARS-CoV-2, actuellement traités à l'Hôpital national des maladies tropicales N°2. Les organes compétents ont testé 2.277 échantillons prélevés sur des personnes revenant de zones touchées par le virus. Les résultats se sont finalement révélés négatifs.

Selon le Service municipal de la Santé, le nombre de lits dans les zones de quarantaine de 41 hôpitaux publics et trois hôpitaux privés locaux est actuellement de 650 et devrait atteindre 4.040 en cas de flambée des cas.

Le Service de la Santé de Hanoï a envoyé un document urgent aux établissements de santé publics et privés de la ville pour leur demander d’assurer un approvisionnement suffisant en vêtements de protection jetables au service du traitement du COVID-19. Pour garantir un approvisionnement suffisant, ledit Service a demandé aux établissements de santé d’examiner et d’utiliser les ressources disponibles pour répondre à temps aux besoins de traitement, de minimiser les dommages causées par l’épidémie.

Auparavant, le ministère de la Santé de Hanoï avait publié un document concernant l’accueil, l’isolement, le traitement et la gestion des personnes infectées et de celles soupçonnées de l'être.

Il a exigé d’élaborer un plan pour transporter les patients et de mettre en œuvre des mesures de protection des agents de santé directement impliqués dans les enquêtes épidémiologiques.

Auparavant, le président du Comité populaire de la capitale, Nguyen Duc Chung, avait décidé de poursuivre la fermeture des écoles et universités, et ce au moins jusqu’au 15 mars.

Le Service de l'Education et de la Formation de Hanoï, la Radio et la Télévision de Hanoï se coordonnent pour produire et diffuser un programme télévisé pour les matières de l'année scolaire 2019-2020 en faveur des élèves en trosième et en terminale.

Au 11 mars, le Vietnam a confirmé 38 cas de contamination, dont 16 guéris. Devant cette situation, le Premier ministre a demandé aux organes compétents de rester vigilants, d’appliquer de façon synchrone les mesures de prévention, notamment un contrôle strict des entrées aux postes frontaliers. Il a réaffirmé la volonté du gouvernement d’accepter les pertes économiques pour préserver la santé des habitants.

Le chef du gouvernement a appelé les Vietnamiens à être vigilants pour protéger leur santé, leurs familles et la communauté dans son ensemble, et demandé aux scientifiques de poursuivre leurs efforts dans la recherche sur le coronavirus.

Le Premier ministre a approuvé une proposition sur la suspension provisoire de l’exemption de visa pour le Danemark, la Norvège, la Finlande, la Suède, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et l’Espagne ; ainsi qu’une proposition sur une déclaration de l’état de santé obligatoire pour toute personne entrant dans le pays.

La maladie respiratoire aiguë a été enregistrée dans 105 pays avec 114.000 personnes infectées. Ces 10 derniers jours, le nombre de cas d'infection et de décès a fortement augmenté.

Mercredi 11 mars, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l'épidémie du COVID-19 pouvait être considérée comme une « pandémie ».

« Nous avons estimé que le Covid-19 peut être caractérisé comme une pandémie », a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse à Genève.

Le directeur général de l'OMS a fait part mercredi de sa profonde inquiétude face aux « niveaux alarmants d'inaction » de la communauté internationale face aux « niveaux alarmants de propagation » du nouveau coronavirus. « Dans les jours et les semaines à venir, nous nous attendons à voir le nombre de cas, le nombre de décès et le nombre de pays touchés augmenter », a-t-il averti.-VNA/VI