12/11/2019 08:14 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoi œuvre pour les start-up et l’innovation

Le Comité populaire de Hanoi a récemment décidé de soutenir l’innovation et la création de start-up dans la capitale au cours de la période 2019-2025 à concurrence de 313 milliards de dôngs (environ 15 millions de dollars).

Le programme approuvé vise à stimuler l’esprit d’entreprise, favoriser l’innovation, développer les talents et soutenir la création de start-up au sein de la capitale…

“Le programme devrait permettre de créer, à Hanoi, deux ou trois incubateurs et d’attirer entre trois et cinq fonds d’investissement étrangers. Nous souhaitons aussi créer un fonds d’investissement spécifiquement dédié aux start-up ainsi qu’un centre d’innovation et de création d’entreprises à Hanoi”, a déclaré Lê Van Quân, directeur du Centre d’assistance aux petites et moyennes entreprises de Hanoi.

“Entre 2019 et 2025, le programme projette de soutenir quelque 500 projets de création d’entreprises, d’aider 150 start-up à lancer leurs produits ou à trouver des investisseurs pour 20% d’entre elles, et de participer à des opérations de fusion acquisition à hauteur de 500 milliards de dongs, soit plus de 21 millions de dollars américains”, a-t-il indiqué.

La capitale mène une stratégie ambitieuse en faveur de l’innovation et s’applique en permanence à améliorer les conditions d’accompagnement et de financement des jeunes entreprises innovantes pour devenir plus attractive. Sur les 275 mille entreprises que compte Hanoi, 97% sont des PME.

“Hanoi héberge 119 universités et académies. Elle compte aussi 18 pépinières de start-up et quatre fonds d’investissement nationaux et six fonds internationaux. L’innovation constitue l’une des priorités de la ville pour 2019-2025. Nous travaillons constamment à améliorer notre environnement des affaires pour attirer plus d’investisseurs et favoriser la création d’entreprises”, a précisé Trân Ngoc Nam, directeur adjoint du Service du plan et de l’investissement de Hanoi.

Le site web de la capitale startupcity.vn renseigne sur la localisation et les activités des start-up implantées dans la capitale. La capitale compte aussi de nombreux espaces de coworking et n’hésite pas à envoyer des délégations à l’étranger (Israël, Japon, République de Corée) pour s’enrichir de nouvelles expériences. La politique volontariste et ambitieuse de Hanoi en faveur des start-up a été récompensée et de nombreux projets soutenus par la capitale ont été couronnés de prix.

“Nous sommes particulièrement attentifs à l’examen des études de marché et à l’analyse du marché qui sont les  clés de la réussite d’une start-up”, a fait savoir Pham Hông Quât, responsable du Département de développement du marché et des entreprises technologiques.

Le Vietnam occupe aujourd’hui le 3e rang du classement des meilleurs écosystèmes de start-up en Asie du Sud-Est, après Singapour et l’Indonésie. Gageons que ce nouveau programme permettra à la capitale de s’affirmer un peu plus comme le lieu où il faut entreprendre. – VOV/VNA/VI