15/02/2021 16:33 GMT+7 Email Print Like 0

Hai Duong doit envisager d'appliquer la directive No 16 / CT-TTg à une plus grande échelle

Le ministère de la Santé et le Comité provincial du Parti de Hai Duong ont tenu le 14 février une réunion virtuelle sur le COVID-19, avec la participation des localités de cette province du Nord.

Selon le ministre de la Santé, Nguyen Thanh Long, cette vague de COVID-19 à Hai Duong présente un risque potentiel plus élevé que l’épidémie à Da Nang car ce virus se propage plus rapidement. Par conséquent, dans les temps à venir, l'évolution serait plus compliquée et pourrait durer plus longtemps, a-t-il indiqué, avant de proposer à la province de Hai Duong d’étudier l'application à une plus large échelle de la directive No 16 / CT-TTg du Premier ministre sur mesures urgentes pour prévenir et contrôler l'épidémie de COVID-19.
 
Hai Duong doit envisager d'appliquer la directive No 16 / CT-TTg a une plus grande echelle hinh anh 2Des participants de la réunion. Photo : VNA

Soulignant la nécessité d’élargir l’éventail des personnes qui doivent être testées au virus, le ministre a affirmé que Hai Duong devait continuer à accorder la priorité maximale à la prévention de l’épidémie.

Lors de la réunion, le secrétaire du Comité provincial du Parti, Pham Xuan Thang, a insisté sur les efforts du système politique local face à l’épidémie de coronavirus. Selon lui, le prélèvement d’échantillons est maintenant passé à 30.000 échantillons par jour. Le plus gros problème actuel de Hai Duong est de prévenir la propagation du virus dans les centres de confinement, d'accélérer le prélèvement d’échantillons pour le dépistage du virus, en se concentrant sur la prévention et le contrôle de l’épidémie dans les zones industrielles.

En ce qui concerne le traitement, Pham Xuan Thang, a proposé au ministère de la Santé d’aider l'hôpital de campagne No 2 de Hai Duong à porter sa capacité d’accueil à 600 lits, d’équiper l'hôpital de campagne No 3 pour qu’il soit prêt à fonctionner en cas de nécessité, et d’assister la province à établir trois centres de test à Chi Linh, Cam Giang et à l'hôpital de l’Université des techniques médicales de Hai Duong.

Selon un rapport du Centre de contrôle des maladies de la province de Hai Duong, jusqu'à 16h00 le 14 février, Hai Duong avait enregistré 461 cas de COVID-19. L’épidémie s’est étendue à 11 des 12 districts et villes de la province. -VNA/VI