06/03/2018 09:46 GMT+7 Email Print Like 0

France - Vietnam : Amphore de nouveau en mission médicale à Hanoï

Du 26 février au 2 mars, un groupe de médecins de l’organisation humanitaire Amphore International, dirigé par le docteur Jean-Claude Beltrando, a fait escale à l’hôpital Saint Paul (Hanoï) pour la 24e mission médicale au Vietnam. 


Depuis 1990, l’organisation Amphore International (Aide Médicale et Paramédicale Humanitaire et Organisation de Rencontres et d’Enseignement International) aide activement le secteur vietnamien de la santé. Avant l’actuelle mission à Hanoï, elle en a effectué 23 dans l’ensemble du pays. En 2018, elle a choisi l’hôpital Saint-Paul pour la seconde fois, la première visite remontant à novembre 2016. À noter que les deux parties ont signé un protocole de coopération en avril 2015. 

Le groupe en mission est composé de dix personnes dont six médecins, un photographe, un vidéaste et deux interprètes, le tout guidé par le docteur Jean-Claude Beltrando, médecin spécialisé en ORL (nez, gorge, oreilles, larynx, trachée) et chirurgie cervico-faciale, également président de l’Amphore. 

Une aide précieuse pour le Vietnam 
  
"À l’hôpital Saint Paul, nous effectuons tous les matins des consultations, échographies cardiaques et consultations d’ORL. Nous avons apporté, comme pour la précédente mission, beaucoup de matériel jetable pour les hémorragies nasales (épistaxis), du matériel de réanimation et des instruments de chirurgie orthopédique", a fait savoir Jean-Claude Beltrando. 

Et d’ajouter : "Par ailleurs, deux conférences sont au programme. La première, le 28 février, se concentre sur la chirurgie réparatrice des tumeurs cutanées malignes de la face, les rhinites, le lien entre pollution et allergie et la traumatologie faciale. La deuxième, le 1er mars, comporte deux parties : l’une, animée par le docteur Jean-Marc Aubert, porte sur la mesure de la pisa dans l'insuffisance mitrale, les dernières recommandations dans la prise en charge des valvuloplasties, le syndrome de repolarisation précoce, le cœur et le diabète ; la seconde, du médecin Danièle Raufast, porte sur les myocardites et l’intérêt de l’IRM cardiaque (ou la résonance magnétique cardiaque)". 

Dans le cadre de la mission au Vietnam, l’organisation Amphore a organisé le 3 mars le 6e Congrès franco-vietnamien d'ORL et de chirurgie cervico-faciale à l’Hôpital national d’ORL de Hanoï. -CVN/VNA/VI