09/06/2017 10:27 GMT+7 Email Print Like 0

Forum d’afffaire Vietnam-République tchèque

 Le Forum d’affaire Vietnam-République tchèque a été organisé le 8 juin à Ho Chi Minh-Ville par l’antenne de la  Chambre d’industrie et de commerce du Vietnam (VCCI) à la ville  et l’ambassade de République tchèque. 



Le Vietnam et la République tchèque entretiennent les bonnes relations dans divers domaines, de l’éducation et la formation à la sécurité et la défense. Le commerce bilatéral s’est progressé continuellement pour atteindre 250 millions de dollars en 2016, a estimé le vice-président de la VCCI, Vo Tan Thanh. 


La République tchèque est l’un des débouchés stratégiques du Vietnam pour la période 2010-2020 et le Vietnam est un marché attrayant pour les investisseurs tchèques dans plusieurs domaines. Le Vietnam exporte en République tchèque les chaussures, les produits textiles-habillement, les produits aquatiques, le café, le poivre… en échange des produits chimiques, des équipements et du plastique de la République tchèque. 


Cependant, selon le dirigeant de la VCCI, les échanges commerciaux entre les deux pays restent encore modestes, ne correspondant pas aux potentiels des deux pays. Ils s’efforcent de les porter prochainement à un milliard de dollars. Ce chiffre est évidemment réalisable lorsque l’accord de libre-échange Vietnam-Union européenne entrera en vigueur. 


Partageant le même point de vue que Vo Tan Thanh, le président de la Fédération de l’industrie de la République tchèque, Jaroslav Hanak, a précisé que le Vietnam était l’un des plus potentiels marchés de République tchèque au sein de l’ASEAN et les entreprises tchèques souhaitaient coopérer avec celles du Vietnam. Par l’intermédiaire du Vietnam, les entreprises tchèques peuvent élargir leurs activités vers l’Asie. 


Estimant le rythme de développement de l’économie du Vietnam ces dernières années, le vice-ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce, Jiri Koliba, a affirmé que le Vietnam était le partenaire économique important de la République tchèque et le ministère introduisait le Vietnam dans sa liste des 12 débouchés stratégiques d’ici l’an 2020. Le pays accélérera les exportations des machines, des accessoires… au Vietnam. Les deux pays coopéreront dans le développement de l’agriculture high-tech et de la santé. 


Les entrepises tchèques souhaitent coopérer avec celles du Vietnam dans le développement des énergies, la construction des centrales hydrauliques, les Nano technologies, le traitement des eaux usées. La République tchèque cherche les partenaires pour développer l’exploitation minière, la fabrication d’automobiles, le traitement des métaux. 


La République tchèque compte actuellement 34 projets d’investissement au Vietnam d’un fonds cumulé de près de 90 millions de dollars, spécialisés dans la production en verres et cristal, des équipements électriques, des matériaux de construction. 


A propos de la coopération entre la République tchèque et Ho Chi Minh-Ville, Jiri Koba a contasté que son pays pourrait aider la ville vietnamienne à régler ses questions concernant la planification de la ville, le développement des moyens de transport publics et du système de signalisation de transport. En outre, les entreprises tchèques peuvent renforcer leur investissement dans les technologies de l’information, les finances et la banque, et l’assurance. 


La vice-directrice du Service du plan et de l’investissement de Ho Chi Minh-Ville, Le Thi Huynh Mai, a affirmé que la ville saluait toujours les entreprises étrangères, dont celles de la République tchèque et s’efforcait de simplifier les formalités administratives, de réduire les taxes pour offrir aux investisseurs un environnement de l’investissement optimal. 


La ville s’intéresse au développement des infrastructures et à l’appel à des projets pour les hautes technologies et l’industrie auxiliaire. C’est l’opportunité pour les entreprises tchèques, a-t-elle conclu. - VNA/VI