15/09/2018 11:17 GMT+7 Email Print Like 0

FEM ASEAN : la technologie de la chaîne de blocs profite aux PME vietnamiennes

La technologie de blockchain (chaîne de blocs) pourrait générer un bénéfice commercial de 1.000 milliards de dollars, principalement pour les petites et moyennes entreprises (PME) sur certains marchés émergents comme le Vietnam, selon un nouveau rapport publié conjointement par le cabinet de conseil Bain & Company et le Forum économique mondial (FEM).

Selon le rapport, l'une des applications les plus connues de la blockchain est la technologie du grand livre distribué (Distributed Ledger Technology ou DLT), qui contribue à réduire l'écart commercial dans le monde entier et à rendre réalisables les transactions commerciales impossibles.

Les influences positives de la DLT ont été démontrées plus clairement s'agissant des PME et des nouveaux marchés.

La blockchain peut promouvoir la chaîne d'approvisionnement et le marché des capitaux, en créant les conditions favorables au renforcement de la transparence dans les affaires.

Le déficit du financement du commerce mondial s'élève actuellement à 1.500 milliards de dollars et devrait atteindre 2.400 milliards de dollars d'ici 2025, a calculé la Banque asiatique de développement (BAD).

Toutefois, ce déficit peut être réduit à 1.000 milliards de dollars si la technologie de la blockchain est appliquée plus largement.

Wolfgang Lehmacher, responsable des industries de la chaîne d'approvisionnement et des transports au FEM, a déclaré que l'application de solutions basées sur la blockchain apporterait de nombreux avantages aux PME des pays en voie de développement, plutôt que des mesures actuelles telles que la suppression des barrières douanières et la clôture des obstacles commerciaux.

Selon le vice-président de Bain & Company Gerry Mattios, les gouvernements et les organisations économiques devraient fournir un soutien technologique aux PME, les aidant ainsi à fonder une base numérique au service de leurs opérations et à réduire les risques.

Il a ajouté que les gouvernements et les organisations commerciales devaient jouer un rôle important dans la recherche de feuilles de route spécifiques pour soutenir les PME dans le monde numérique. -VNA/VI