16/08/2020 10:52 GMT+7 Email Print Like 0

Faire du neuf avec de l’ancien

  Fondé en 2017 par Trinh Thu Trang, enseignante à l’Université d’architecture de Hanoi, le groupe S-River regroupe de jeunes designers passionnés par les arts folkloriques du Vietnam. Son ambition? Proposer au grand public une approche analytique des arts traditionnels et utiliser des motifs tirés d’estampes pour agrémenter des produits de consommation quotidienne.


Faire du neuf avec de l’ancien hinh anh 1
Les visiteurs contemplent des estampes populaires de Hàng Trông lors de l'exposition intitulée «Faire du neuf avec de l’ancien» qui a lieu en janvier 2018 à Hanoi. Photo: S-River
Dans le cadre de son projet Hoa sac Viêt, «les Beaux-arts et les couleurs vietnamiennes», en français, le groupe S-River a présenté en janvier 2018 une première exposition intitulée «Faire du neuf avec de l’ancien», qui était consacrée aux estampes populaires de Hàng Trông, des estampes qui ont fait leur apparition il y a 400 ans dans la capitale et qui étaient destinées exclusivement au culte ou à la décoration.

«Ces estampes populaires étaient faites à la main par les artisans de la rue Hàng Trông», nous rappelle Phan Ngoc Khuê, un chercheur. «Aujourd’hui, les membres de S-River cherchent à utiliser les technologies les plus récentes pour préserver les œuvres, mais aussi à en tirer des motifs pour les faire figurer sur des produits de consommation quotidienne. C’est une façon comme une autre de perpétuer une forme d’art!»

Faire du neuf avec de l’ancien hinh anh 2
Le livre «Hoa sac Viêt - dessins tirés des estampes populaires de Hàng Trông». Photo: S-River
Forts de ce premier succès, la même année, Trinh Thu Trang et ses collègues ont publié Hoa sac Viêt - dessins tirés des estampes populaires de Hàng Trông, un ouvrage dans lequel figurent de nombreux motifs traditionnels - des fleurs, des nuages, des vagues - qui peuvent être exploités en décoration ou en haute couture.

«Les estampes populaires de Hàng Trông ont beaucoup de couleurs vives, à savoir l’orange, le jaune, le rouge, l’écarlate, le bleu et le vert, qui sont en vogue dans le design et la mode. Les motifs sont aussi très délicats et très originaux. On a réussi à scanner et à mémoriser», nous explique Trinh Thu Trang. 

Faire du neuf avec de l’ancien hinh anh 3
Trinh Thu Trang, fondatrice du groupe S-River, enseignante à l’Université d’architecture de Hanoi. Photo: S-River
Les estampes populaires de Hàng Trông ont ainsi retrouvé une seconde jeunesse. On en retrouve les motifs sur de enveloppes pour étrennes, des emballages, des logos, des vêtements, des foulards, des chaussures… et même des pizzas !

Faire du neuf avec de l’ancien hinh anh 4
Photo: S-River
«Pour la pizza, on lui a donné une forme inspirée de la conception folklorique ‘Ciel rond et terre carrée’», nous précise Trinh Thu Trang. «C’est en fait une pizza ronde avec un trou carré au milieu, comme les anciennes pièces de monnaie du Vietnam. C’est aussi un symbole de prospérité. L’emballage a été décoré avec les motifs d’une estampe représentant sept étoiles censées apporter chance à celles et ceux qu’elles illuminent.»

Faire du neuf avec de l’ancien hinh anh 5
L'affiche de la 2e édition de l’exposition «Faire du neuf avec de l’ancien». Photo: S-River

La 2e édition de l’exposition «Faire du neuf avec de l’ancien» se tiendra bientôt, à l’occasion de la fête de la mi-automne, qui tombera cette année le 1er octobre. Plusieurs ateliers de design et de restauration de jouets traditionnels animés par des artisans chevronnés et les designers de S-River devraient être organisés dans ce cadre. Si vous avez envie d’y participer, n’hésitez pas à vous connecter via le site web https://comicola.com/product/trang-ta ou bien https://sriver.vn/. – VOV/VNA/VI