06/03/2018 09:46 GMT+7 Email Print Like 0

Exposition sur les concours mandarinaux d’antan à Hanoï

 Une exposition concernant les concours administratifs datant de l’époque féodale s’est ouverte, ce lundi 5 mars à Hanoï. L’événement, d’une durée d’un mois, présente au public de précieux documents d’époque : images, écrits et xylographies. 

L’exposition sur les concours mandarinaux s’est ouverte ce lundi 5 mars au Temple de la Littérature (Van Miêu-Quôc Tu Giam) à Hanoï. Plus de 50 documents exposés sont sélectionnés parmi les trois patrimoines documentaires les plus précieux du Vietnam : les môc ban (tablettes debois xylographique) de la dynastie des Nguyên (1802-1945, dernière dynastie royale du Vietnam), les châu ban (un ensemble de documents administratifs présentant les activités de la gestion d'État par les empereurs) de cette même dynastie, et le trésor des stèles des Docteurs de Van Miêu-Quôc Tu Giam. 

"Le Département d'État de gestion des documents et des archives relevant du ministère de l'Intérieur du Vietnam, en collaboration avec le Centre des activités culturelles et scientifiques de Van Miêu-Quôc Tu Giam, co-organise cette exposition. Elle symbolise la continuité de nos efforts dans la préservation des patrimoines documentaires du Vietnam ainsi que notre souci de les mettre à disposition du peuple mais aussi des visiteurs étrangers", explique Dang Thanh Tùng, directeur dudit Département. 

Les documents en images, xylographies ou écritures démotiques, permettent aux visiteurs de mieux comprendre les fondements de l’éducation impériale et le but des concours de lettrés de l’époque féodale. Le public peut ainsi saisir toute la valeur égalitaire et méritocratique du système des concours mais aussi le quotidien des apprentis lettrés, la conception traditionnelle de l’enseignement au Vietnam, les grands noms de la discipline, etc. 
Lors de l’ouverture, l’exposition a attiré bon nombre de visiteurs. M. Long, un enseignant retraité et domicilié dans l’arrondissement de Dông Da, s’intéresse particulièrement aux clichés présentant le système des concours de lettrés d’autrefois. "Je veux savoir comment on organise un concours mandarinal et comment on récompense les gagnants", se justifie-t-il. 
Organisée dans l’une des cours intérieures de Van Miêu-Quôc Tu Giam, l’exposition a également piqué la curiosité de nombreux visiteurs étrangers. Clôture : 5 avril.-CVN/VNA/VI