23/06/2017 05:44 GMT+7 Email Print Like 0

Exposition d’objets en bois laqué et doré à Hanoï

Une exposition d’objets en bois laqué et doré se tient du 20 juin jusqu’à fin novembre au Musée national de l’histoire du Vietnam, à Hanoï. L’occasion de découvrir un savoir-faire ancestral et d’admirer des pièces d’une grande valeur, certaines jamais présentées au grand public.

La sculpture sur bois et la dorure sont pratiquées dans le pays depuis des siècles. De nombreux objets laqués et dorés ont été découverts dans des tombes de la culture de Dông Son ((IIIe siècle av. J.-C. - XIe apr. J.-C), dans le Nord, plus précisément à Viêt Khê, Duong Du (ville portuaire de Hai Phong), Châu Can, Xuân La (district de Phu Xuyên, banlieue de Hanoï), Châu Son (province de Hà Nam).

À travers les dynasties féodales, le développement des religions et des croyances, le métier de laqueur-doreur n’a cessé de se développer, avec un âge d’or durant les dynasties des Lê postérieurs (1427-1789) et des Nguyên (1802-1945).

Un patrimoine inestimable
L’exposition «Nét vàng son - Suu tâp dô gô son son thêp vàng» (Collection d’objets en bois laqué et doré) se poursuit jusqu’à fin novembre au Musée national de l’histoire du Vietnam (MNHV). Elle présente une centaine d’objets en bois laqué et doré datés du XVIIe au début du XXe siècle sous les dynasties des Lê postérieurs et des Nguyên. Ils sont classés en quatre groupes : bouddhisme (dont des statues), culte des génies (dont des peintures, sentences parallèles), culte des ancêtres (dont des tablettes ancestrales), autres croyances.

«Ces objets figurent parmi les milliers conservés dans notre musée, collectés depuis 1920. Ils constituent une source documentaire importante pour les recherches en histoire, beaux-arts, croyances», a informé Nguyên Van Doàn, directeur adjoint du MNHV. 

Le musée dévoile aussi des images, certains outils et matières premières utilisés par les sculpteurs et doreurs. Des vidéos montrant des doreurs sur bois au travail sont également projetées. «Cette centaine d’objets dévoile le sens de l’esthétique et la finesse des artisans vietnamiens d’autrefois», a ajouté Nguyên Van Cuong, directeur du MNHV.  

«Cette exposition m’a permis d’admirer des œuvres très raffinées d’artisans vietnamiens et de mieux comprendre le travail des sculpteurs, laqueurs et doreurs», a partagé un visiteur. -CVN/VNA/VI