13/04/2021 09:08 GMT+7 Email Print Like 0

Exportations de fruits et légumes: de belles perspectives cette année grâce aux ALE

Les fruits et légumes sont un point positif dans le tableau des exportations nationales de produits agricoles au cours de ce premier trimestre. On prévoit que, d'ici la fin de l'année, les exportations de la filière continueront de se redresser, en particulier grâce aux accords de libre-échange de nouvelle génération.

Selon les données du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, au cours des 3 premiers mois de 2021, les exportations de fruits et légumes ont été estimées à 944 millions de dollars, en hausse de 6,1% sur un an.

Notamment, une forte hausse a été observée sur le marché chinois en raison de la forte demande pendant le Nouvel An lunaire. Les exportations de fruits et de légumes vietnamiens ont également enregistré une croissance aux États-Unis, en Australie, en Malaisie et en Russie. Mais elles  ont connu une baisse  en Thaïlande, en République de Corée, au Japon et aux Pays-Bas.

En plus des marchés traditionnels, la filière a également stimulé ses exportations vers de nombreux autres grands marchés potentiels tels que l'Égypte, le Koweït, l'Ukraine, le Sénégal ... Ces marchés devraient contribuer à l’augmentation de la valeur d’exportation  en 2021 et les années à venir.

Le Premier ministre a récemment approuvé le projet de  développement du secteur de la transformation des fruits et légumes pour la période 2021-2030, qui  vise de 8 à 10 milliards de dollars d’exportations d’ici 2030. La capacité annuelle de transformation devrait atteindre deux millions de tonnes, soit près de 2 fois plus qu’en2020. Entre 2021 et 2030, le taux de croissance moyen de la valeur ajoutée des produits à base de légumes et de fruits  devrait être supérieur à 10% par an.

Dang Phuc Nguyen, secrétaire général de l'Association vietnamienne des fruits et légumes, a estimé que les accords de libre-échange (ALE) de nouvelle génération tels que l'Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA), l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) ou l'accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA),… aideraient les entreprises à augmenter le chiffre d'affaires de leurs exportations cette année.

Notamment, l’UKVFTA promet de dynamiser la coopération économique et commerciale. Lorsqu’il entrera en vigueur, plus de 94% des 547 lignes fiscales pour les fruits et légumes et  produits dérivés auront un taux d'imposition réduit à 0%. De nombreux produits phares du Vietnam comme litchi, longane, ramboutan, fruit du dragon, ananas, melon ... auront alors des avantages  par rapport à leurs  concurrents venus du Brésil, de Thaïlande, de  Malaisie…, des pays qui n'ont pas signé d'ALE avec le Royaume-Uni.

Nguyen Quoc Toan, directeur du Département de  transformation et de développement des produits agricoles, a souligné que ce bon début d’année laisse augurer une année 2021 prospère pour les  exportations nationales de fruits et légumes, et ce malgré la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19. -CPV/VNA/VI