07/09/2020 11:10 GMT+7 Email Print Like 0

Expert japonais : le nouveau gouvernement japonais ne va pas changer la politique envers le Vietnam

« Le nouveau gouvernement japonais poursuivra la politique envers le Vietnam comme celle sous l'administration du Premier ministre Shinzo Abe », a estimé Atsusuke Kawada, économiste en chef de l'Organisation japonaise du Commerce extérieur (JETRO), lors d’une interview accordée à l'Agence vietnamienne d’Information (VNA).

L’expert japonais a constaté que sous l’administration du Premier ministre Shinzo Abe, le Japon avait maintenu et développé de très bonnes relations économiques avec l'ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est). Parallèlement, les relations économiques avec le Vietnam s’étaient développées fortement, avec une remarquable croissance du commerce bilatéral, l'augmentation des flux d'investissement japonais au Vietnam et la multiplication des voyages entre les deux pays. Notamment, le nombre d'entreprises japonaises investissant au Vietnam avait considérablement augmenté.

En outre, sous l'administration du Premier ministre Shinzo Abe, la coopération Vietnam-Japon dans le domaine des infrastructures était remarquable, non seulement dans le développement des infrastructures matérielles telles que l'aéroport international de Noi Bai à Hanoï, mais aussi dans le développement d'infrastructures immatérielles telles que la création de l'Université Vietnam-Japon, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Shinzo Abe lui-même a grandement contribué à créer un environnement qui permet aux entreprises japonaises de mener facilement des activités économiques au Vietnam, a indiqué Atsusuke Kawada, rappelant que Shinzo Abe avait choisi le Vietnam comme l’une des étapes de sa première tournée à l’étranger après avoir pris ses fonctions, et noué de très bonnes relations personnelles avec le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et d'autres dirigeants vietnamiens.

Atsusuke Kawada a souligné que le Vietnam et les autres membres de l'ASEAN étaient des partenaires très importants du Japon dans les domaines de l'économie, de la politique et de la diplomatie et que les relations économiques entre le Japon et l'ASEAN continueraient d'être renforcées et approfondies.

Afin de renforcer encore les relations Japon-Vietnam dans le domaine économique, le spécialiste a déclaré qu'il était nécessaire de promouvoir l'échange de ressources humaines entre les deux pays.

Pour attirer les entreprises étrangères, y compris japonaises, il est important pour le Vietnam de continuer à améliorer son climat d'investissement et de développer ses ressources humaines, a-t-il affirmé.

En outre, pour améliorer la structure industrielle, il semble que le Vietnam ait besoin d'attirer des entreprises étrangères utilisant des technologies et des connaissances avancées dans ou autour des zones urbaines telles que Hanoï, Ho Chi Minh-Ville et Hai Phong, et les entreprises utilisant beaucoup de main-d'œuvre dans les zones rurales, a-t-il suggéré.

Pour atteindre cet objectif, il est important que les villes et provinces vietnamiennes se concurrencent afin de renforcer leur attractivité en tant que destinations d'investissement, ainsi que de sélectionner avec soin les investisseurs, a-t-il conclu. -VNA/VI