28/03/2015 11:57 GMT+7 Email Print Like 0

Espoir pour les enfants défavorisés souffrant de cardiopathie

Grâce aux financements d’organisations, d’entreprises, l’hôpital de l’Université de médecine de Hô Chi Minh – Ville a effectué des interventions chirurgicales gratuites sur des enfants défavorisés souffrant de pathologies cardiaques. Ce programme, dénommé « Le cœur Hang Huu »,  a permis d’opérer de nombreux d’enfants qui n’auraient pu sinon être sauvés. 

Nguyên Thu Trang, mère de Hùng, un garçon atteint de cardiopathie depuis sa naissance, nous a confié que sa famille n’avait pas assez d’argent pour le faire opérer. Mais grâce à ce programme, son fils a été sauvé. Quel bonheur !

Ce programme a été financé par des organisations et entreprises telles que  l’association municipale de protection des malades défavorisés, le groupe de télécommunications Viettel, la société par actions Dai Nam,… Depuis 2007, plus 2 000 enfants défavorisés en ont bénéficie.
 

Depuis 2007, les médecins de l’hôpital de l’Université de médecine de Hô Chi Minh – Ville ont sauvé
plus de 2 000 enfants souffrant de cardiopathie congénitale.



Le docteur Nguyên Quang Dinh, chef du Département de cardiologie de l’hôpital de l’Université de médecine
de Hô Chi Minh-Ville, durant une intervention  chirurgicale
.


L’hôpital applique les  techniques les plus modernes.


Des médecins surveillent des patients venant d’être opérés.


Une infirmière change des pansements.


Une fillette retrouve le sourire après l’opération.


Le programme « Cœur Hang Huu » continuera d’être mis en œuvre jusqu’en 2030. Objectif : de 400 à 1000  enfants opérés.
 
Avant d’effectuer des interventions chirurgicales, des médecins se sont rendus dans les localités pour ausculter les malades. Puis ils les ont envoyés à l’hôpital de l’Université de médecine de Hô Chi Minh – Ville. Les enfants d’un à 6 ans ainsi que ceux en situation d’urgence ont été privilégiés.

Nguyên Quang Dinh, chef du Département de cardiologie de l’hôpital de l’Université de médecine, a confié que « plus le malade est jeune plus la chirurgie est difficile et compliqué. Nous appliquons les techniques les plus modernes ». 

Le programme « Le cœur Hang Huu » de l’hôpital de l’Université de médecine de Hô Chi Minh – Ville, en coordination avec la société par actions Dai Nam, a bénéficié à des enfants des provinces de Binh Duong, Binh Phuoc, Dak Lak et d’autres localités du Centre. 

Ce programme gratuit continuera d’être mis en œuvre jusqu’en 2030. Objectif : de 400 à 1000  enfants pris en charge.

Selon des données, on compte chaque année au Vietnam 8 000-10 000 enfants naissant avec une cardiopathie. Chaque chirurgie coûte environ 200 millions de dongs, une grosse somme d’argent pour les familles défavorisées. Aussi le taux d’enfants pourraient bénéficier d’une telle chirurgie ne dépasse-t-il pas 50%. Certains enfants sont morts en attendant que leurs parents rassemblent la somme d’argent suffisante. Ce programme, point saillant des activités humanitaires à Hô Chi Minh – Ville, redonne de l’espoir à des enfants et à leur famille./.
 
Texte: Nguyên Oanh – Photos: Lê Linh
Articles Déjà publiés