07/11/2017 08:21 GMT+7 Email Print Like 0

Enrique Pena Nieto : l'APEC est une bonne occasion pour intensifier la coopération Vietnam-Mexique

Un article sur les relations Vietnam-Mexique et l’APEC 2017, écrit par le président mexicain Enrique Pena Nieto, a été publié sur le site web du Palais présidentiel.

Le président mexicain s’est déclaré honoré d’être présent à Da Nang et convaincu que sa présence au Vietnam dans le cadre de l’Année de l’APEC 2017 serait une bonne occasion pour intensifier les relations bilatérales.

Enrique Pena Nieto a souligné les grands potentiels de coopération bilatérale. Les échanges commerciaux bilatéraux ont décuplé, passant de 531 millions de dollars en 2007 à plus de cinq milliards de dollars en 2016. Le Vietnam est le 5e partenaire commercial du Mexique en Asie-Pacifique tandis que le Mexique est le premier partenaire commercial du Vietnam en Amérique latine.

Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement mexicain d’intensifier les relations commerciales avec des pays d’Asie-Pacifique, dont le Vietnam.

Le Mexique, le Vietnam et d’autres partenaires accéléreront la mise en œuvre dans un meilleur délai de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP) qui permet d’accéder à un marché de plus de 812 millions de consommateurs, a-t-il ajouté.

Selon le président mexicain, sept des dix premiers partenaires commerciaux du Mexique sont des pays membres de l’APEC. Plus de 88% des exportations mexicaines vont à l’APEC et 80% de ses importations proviennent des économies de ce forum.

Dans son article, il s'est dit confiant que l'APEC 2017 contribuerait à faire de l’Asie-Pacifique une région plus dynamique avant d’indiquer que dans le contexte international complexe d'aujourd'hui, les efforts visant à améliorer l’efficacité des mécanismes de dialogues et de coopération étaient extrêmement précieux.

Pour atteindre un développement durable, le dirigeant mexicain a conseillé aux  économies membres de l’APEC d’accélérer la croissance durable et global, l’intégration à l’économie régionale et de valoriser le rôle de leurs PME et des micro-entreprises dans les chaînes d'approvisionnement mondiales ainsi que de déployer des plans de résilience au changement climatique concrets. -VNA/VI