25/06/2021 12:02 GMT+7 Email Print Like 0

Droits de l’homme : le Vietnam est prêt à échanger et coopérer avec l’UE

 L'État du Vietnam s’intéresse toujours à la protection et à la promotion les droits fondamentaux de l’homme, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang.

Lors de la conférence de presse périodique organisée par visioconférence le 24 juin à l’après-midi, Le Thi Thu Hang a répondu à des questions de correspondants concernant le rapport annuel de l'Union europénne (UE) sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde en 2020.

Elle a affirmé que le Vietnam reconnaissait les évaluations sur ses réalisations en matière de protection des droits de travail, de lutte contre le travail des enfants et de promotion de l'égalité des sexes dans ce rapport. Cependant, dans le rapport, il y a des points qui ne sont pas objectifs, basés sur des informations qui ne reflètent pas la réalité au Vietnam.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères a souligné que les efforts et les réalisations du Vietnam en matière de protection et promotion des droits de l’homme avaient été reconnus par la communauté internationale dans de nombreux cadres bilatéraux et multilatéraux, y compris le 3e Cycle de l'Examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

Selon elle, la liberté d'expression, la liberté de la presse et la liberté d'information au Vietnam se reflètent clairement par le développement diversifié des types et la richesse du contenu de la presse vietnamienne. Plus de 70 % de la population vietnamienne utilise Internet, les réseaux sociaux internationaux et nationaux. Au Vietnam, personne n'est jugé ou arrêté uniquement pour avoir exprimé des opinions ou protégé les droits de l’homme.

Le Thi Thu Hang a affirmé que comme d'autres pays dans le monde, le Vietnam luttait résolument contre les actes d'abus des libertés démocratiques pour violer la loi, porter atteinte aux intérêts de l'État, aux droits et intérêts légitimes des organisations et des citoyens. Les processus d'enquête, de jugement et de détention sont menés conformément à la loi, les droits des détenus sont garantis, a-t-elle déclaré.

Le Vietnam attache de l’importance à sa coopération intégrale avec l'UE et est disposé à échanger et à coopérer avec l'UE sur les questions relatives aux droits de l'homme dans un esprit de franchise, d'ouverture et de respect, afin de renforcer la compréhension mutuelle à travers le mécanisme de dialogue annuel sur les droits de l'homme et d’autres cadres d'échange bilatéraux, a-t-elle souligné. -VNA/VI