23/08/2018 12:29 GMT+7 Email Print Like 0

Douze condamnations pour "mouvement insurrectionnel"

Le Tribunal populaire de Hô Chi Minh-Ville a condamné le 22 août 12 accusés qui sont membres de l’organisation réactionnaire "gouvernement national provisoire du Vietnam" à des peines allant de 5 ans à 14 ans de prison pour "mouvement insurrectionnel".

Nguyen James Han, un Vietnamien résidant aux Etats-Unis âgé de 51 ans, et Phan Angle, âgée de 62 ans et de nationalité américaine, se sont vu infliger chacun à 14 ans de prison sur le fondement de l’article 79 du Code pénal de 1999. Ils seront expulsés du Vietnam à la fin de l’exécution de leur peine d’emprisonnement.

Dans cette affaire, Nguyen James Han et Phan Angle ont été envoyés au Vietnam par Dào Minh Quân, un ancien militaire de la République du Vietnam âgé 66 ans et de nationalité américaine qui est à la tête du "gouvernement national provisoire du Vietnam" pour diriger des activités subversives.

Ils ont transmis à leurs complices les directives de Dào Minh Quân et leur ont assigné des missions comme distribution des tracts, irruption dans des radios pour diffuser sur leurs ondes des propagandes réactionnaires, salissement au spray des statues du Président Hô Chi Minh installées sur l’espace public, rassemblement pour troubler l’ordre public après l’incident écologique causé par Formosa. Mais leurs complots ont pour la plupart été déjoués par les forces de l’ordre.

La justice a condamné Trương Nguyễn Minh Trí à 11 ans de prison ; Đỗ Tài Nhân, Nguyễn Hùng Anh et Trần Tuấn Tài à 10 ans de prison chacun ; Võ Hoàng Ngọc et Đỗ Quốc Bảo à 9 ans de prison chacun ; Trần Văn Vinh à 8 ans de prison ; Trần Quang Vinh à 7 ans de prison ; Nguyễn Văn Chánh et Đỗ Thị Thùy Dung à 5 ans de prison chacun. Les peines de prison ont été assorties de périodes de résidence surveillée, de 2 à 4 ans.

Selon le ministère vietnamien de la Sécurité publique, l’organisation terroriste "gouvernement national provisoire du Vietnam" fondée aux Etats-Unis avait fomenté des activités subversives au Vietnam dans le noir dessein d’effacer le rôle de direction du Parti communiste du Vietnam, de renverser l’Etat de la République socialiste du Vietnam. – VNA/VI