13/03/2020 09:12 GMT+7 Email Print Like 0

Des visites dans les destinations touristiques de plusieurs localités suspendues

Face aux évolutions complexes de l’épidémie de COVID-19, des visites dans les destinations touristiques de plusieurs localités sont suspendues.

Le 12 mars, le Comité populaire de la province de Quang Nam (Centre) a donné le feu vert à la ville de Hoi An d’arrêter la vente des billets pour les visites dans l’ancien quartier de Hoi An jusqu’à la fin de ce mois. Cette nouvelle est communiquée à tous les opérateurs des tours et des unités de transport des visiteurs.

Selon la directrice du Centre culturel, sportif et d’information-télévision de la ville de Hoi An, Truong Thi Ngoc Cam, la reprise des activités de visite de l’ancien quartier sera appliquée en se  basant sur l’évolution de l’épidémie dans la localité tout en garantissant la sécurité des habitants et des touristes.

Auparavant, Hoi An a suspendu des visites à Cu Lao Cham (îlot Cham), à la forêt des cocotiers Bay Mau, au village de céramique Thanh Ha, au village de légumes Tra Que…

L’après-midi du 11 mars, des services compétents locaux ont désinfecté des lieux hébergés et fréquentés par deux visiteurs français venant à Hoi An sur le même vol avec le 34e patient de COVID-19 au Vietnam et les ont mis en quarantaine.

Le même jour, le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord) a envoyé une note officielle urgente au Service de la culture et des sports, le Service du tourisme, le Service de l’information et de la communication et les Comités populaires des localités pour leur demander d’arrêter provisoirement des activités de commerce des services culturels dans la province jusqu’à la fin du 25 mars. La reprise de ces activités sera autorisée en se basant sur la situation réelle.

Le 11 mars, la permanance du Comité provincial du Parti a décidé de suspendre les visites dans les baies d’Ha Long et de Bai Tu Long ainsi que sur les  îles de Co To, Van Don… jusqu’au 27 mars.

Concernant à quatre visiteurs étrangers contaminés du COVID-19 venus à Quang Ninh, puis à Ninh Binh (Nord), le Centre de préservation du site historique et culturel de l’ancienne capitale de Hoa Lu a décidé d’arrêter les visites pour la prévention de l’épidémie à partir du 11 mars. -VNA/VI