17/11/2021 15:07 GMT+7 Email Print Like 0

Des solutions pour restaurer les écosystèmes au Vietnam

 L'Institut de géographie humaine de l'Académie des sciences sociales du Vietnam a tenu en ligne le 16 novembre un séminaire intitulé «Les impacts des activités de développement socio-économique sur la nature et l'environnement du Vietnam».

Les experts participants ont proposé des solutions pour restaurer les écosystèmes et la Stratégie nationale sur la biodiversité ; la protection des arbres centenaires dans l’ensemble du pays ; la réduction de dommages causés par le changement climatique et les épidémies.

S'exprimant  lors du séminaire, le Dr Nguyen Song Tung, chef de l'Institut de géographie humaine, a estimé que le Vietnam était actuellement confronté à un état de dégradation rapide de sa biodiversité. Dans le processus de développement, d'élaboration et de mise en œuvre des projets de développement socio-économique, de nombreuses zones forestières naturelles ont été dégradées.

Le Dr Nguyen Dinh Dap, de l'Institut de géographie humaine, a indiqué que pour faire face à la détérioration de l'environnement et des écosystèmes et répondre à la décennie de restauration des écosystèmes, le Vietnam doit améliorer sa responsabilité vers l'environnement et la nature, mettre en œuvre des activités préventives au sein des agences et  entreprises.

Proposant des solutions pour restaurer les écosystèmes et la biodiversité au Vietnam, le professeur et docteur en sciences Dang Huy Huynh, vice-président de l'Association de la protection de la nature et de l'environnement du Vietnam, a proposé une conformité avec la nature dans le processus d'élaboration des plans régionaux, nationaux et locaux ; la création de réserves naturelles, de corridors verts, de corridors de biodiversité ; l’augmentation  des ressources en matière de finances, de politiques, de sciences et de technologies.

Dans les temps à venir, le Vietnam doit former un contingent  scientifique et technique professionnel dans le domaine de  la restauration des écosystèmes terrestres et marins, a souligné le Dang Huy Huynh. -VNA/VI