07/03/2020 21:11 GMT+7 Email Print Like 0

Des rues de Hanoï désinfectées après un nouveau cas de COVID-19

Des soldats de l’Armée de la chimie et du Département de la médecine militaire relevant du Département général de la logistique du ministère de la Défense ont pulvérisé un désinfectant le 7 mars pour stériliser les rues Tran Vu et Truc Bach et leurs environs de l’arrondissement de Ba Dinh à Hanoi après un cas de COVID-19 confirmé un jour plus tôt.

La patiente, résidant dans la rue Truc Bach à Hanoi, a été testée positive pour le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 le 6 mars et a été mise en quarantaine à l'Hôpital national des maladies tropicales.

Les autorités de Hanoi ont également mis en quarantaine une section de la rue Truc Bach.

Lors d'une réunion du comité de pilotage de la ville pour la prévention et le contrôle du COVID-19 tenue le même jour, le président du Comité populaire municipal Nguyen Duc Chung a demandé aux agences concernées de surveiller de près et d'améliorer les mesures de prévention dans les zones autour de l'hôpital de Hong Ngoc, où la patiente avait été venue effectuer une consultation médicale.

Le Service de la Santé de la ville a dressé une liste de 33 personnes qui ont été en contact étroit avec la patiente et de 90 autres qui ont été en contact étroit avec celles-ci.

Des échantillons de 25 des 33 personnes susmentionnées ont été testés négatifs pour le SRAS-CoV-2. Deux autres cas d'infection suspectés, dont le chauffeur de la patiente et sa tante, n'ont pas encore obtenu les résultats de test alors que les six autres sont en attente de tests.

Il s'agit du 17e cas d'infection au COVID-19 au Vietnam. Les 16 patients précédents ont été guéris et sont sortis de l'hôpital.

La patiente de 26 ans avait précédemment rendu visite à sa sœur au Royaume-Uni, puis s'était rendue en Italie et en France, était retourné au Royaume-Uni avant de revenir à Hanoi le 1er mars sur le vol VN0054 de Vietnam Airlines.

Les unités concernées doivent saisir l'identité et les adresses des passagers à bord de ce vol avant d'informer les autorités locales pour une mise en quarantaine au plus tôt de ces personnes. -VNA/VI