02/11/2019 08:17 GMT+7 Email Print Like 0

Des responsables du PE annoncent les résultats de leur visite de travail au Vietnam

Le président de la Commission du commerce international du Parlement européen (PE) Bernd Lange et son vice-président, Jan Zahradil, ont rencontré le 31 octobre à Hanoï la presse pour annoncer les résultats de leur visite de travail au Vietnam du 28 au 31 octobre.

Selon Bernd Lange, le processus de négociations de l’Accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et le Vietnam a pris beaucoup de temps. La mission a bien étudié la réalité au Vietnam pour tirer des conclusions finales. La semaine prochaine, le PE discutera en détail. Le processus de vote pour adopter l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) et de l’Accord de protection des investissements entre le Vietnam et l’UE (EVIPA) aura d'abord lieu à la Commission européenne en janvier 2020 et puis lors de la session plénière du PE en février 2020, afin de les ratifier officiellement.

Selon Bernd Lange, lors d’une rencontre avec la présidente de l'Assemblée nationale, Nguyen Thi Kim Ngan, les deux parties ont discuté du processus de la mise en œuvre de ces deux accords : examen et ratification des trois conventions restantes de l’Organisation internationale du Travail (OIT). L’Assemblée nationale du Vietnam a ratifié la Convention No 98 sur le droit d'organisation et de négociation collective. Les deux autres conventions (la Convention No 105 sur l'abolition du travail forcé et la Convention No 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical) seront examinées et ratifiées dans un proche avenir.

Bernd Lange a précisé que le Code du travail révisé de 2019 devrait être adopté à la 8e session de l’Assemblée nationale de la 14e législature, reflétant ainsi les efforts déployés par le Vietnam pour protéger les droits sociaux, et la sécurité et la sûreté sociales.

Jan Zahradil, a déclaré qu'après des longues négociations, les deux parties parvenaient enfin au processus de ratification et d'attente d'une décision finale du PE. Cela reflète les liens importants entre les deux parties. Le Vietnam et l'UE ont créé une force dans leurs relations.

Répondant aux questions relatives au processus de ratification de l'EVFTA et de l'EVIAP, Bernd Lange a déclaré que le PE s’intéressait aux conventions fondamentales restantes de l'OIT. C'est un facteur très important qui préoccupe le PE, car le commerce est le moteur du développement durable et les avantages du processus d’échanges commerciaux doivent bénéficier à la population. Les droits des travailleurs devraient être garantis.

Le PE s’intéresse également à la loi sur la cybersécurité, a précisé Bernd Lange, ajoutant que la cybersécurité devait être protégée, en particulier dans le contexte du développement de l'économie numérique et de l'industrie moderne. Ces questions doivent être placées dans le contexte de la protection des données personnelles et ne doivent pas affecter les intérêts des entreprises.

Il a estimé la ratification de la Convention No 98 par le Vietnam et la possibilité de ratifier les Conventions No 105 et No 87, sans oublier de souligner l’examen sérieux de l’application de ces conventions.

Selon Jan Zahradil, l'examen par l'Assemblée nationale du Vietnam pour l'adoption du Code du travail révisé est un pas en avant considérable, lié au processus de mise en œuvre de l'EVFTA, ce bénéficiant à toutes les deux parties et aussi à tous les habitants. -VNA/VI