04/03/2018 09:32 GMT+7 Email Print Like 0

Des mesures vigoureuses pour lutter contre la pêche INN

 De nombreuses mesures vigoureuses ont été appliquées afin de prévenir, empêcher et lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), a affirmé une responsable de la Direction des pêches. 


Lors de la conférence de presse périodique du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le 2 mars à Hanoï, la directrice du Département des sciences et technologies et de la coopération internationale de la Direction des pêches, Nguyen Thi Phuong Dung, a souligné que tout le système politique du Vietnam avait vigoureusement agi pour lutter contre la pêche INN. 

De nouveaux règlements ont été adoptés et appliqués. La communication sur les mesures urgentes afin de lutter contre la pêche INN a été renforcée, notamment auprès des pêcheurs. Le Vietnam a également renforcé sa coopération avec des pays côtiers et des États insulaires pour prévenir et empêcher la pêche INN. Des dialogues avec l’Union européenne ont été organisés pour l’informer des efforts vietnamiens pour mieux gérer la pêche. 

L’Assemblée nationale vietnamienne a approuvé le 21 novembre 2017 le projet d’amendement de la loi sur la pêche et l’aquaculture. La majorité des chapitres, articles de la loi sur la pêche et l’aquaculture de 2017 comprennent des règles sur la pêche INN. 

Par ailleurs, la Direction des pêches a publié sur son site une liste des bateaux ayant violé les règles, dans le but d’obliger les localités à renforcer leur gestion dans ce travail. 

Selon Nguyen Thi Phuong Dung, ces mesures ont permis de diminuer fortement la pêche illicite commise par les bateaux vietnamiens. 

La Direction des pêches a également collaboré avec l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques (VASEP), la Société vietnamienne de la pêche (VINAFIS), ainsi que d’autres organisations politiques et sociales pour réaliser les recommandations de l’UE sur la pêche INN. De nombreuses activités ont été lancées pour assurer que les entreprises disent non aux produits de la pêche INN et les pêcheurs respectent les règles… 

Le 23 octobre 2017, la Commission européenne a émis un "carton jaune", en guise de premier avertissement, à l'encontre du Vietnam pour ses pratiques de pêche jugées illégales. Après ce "carton jaune", le Vietnam a six mois pour pallier les manquements notifiés, à la suite desquels la Commission peut soit lever l'avertissement, donner une prolongation ou proposer au Conseil de durcir le ton.-VNA/VI