04/11/2021 10:37 GMT+7 Email Print Like 0

Des contrats en vue lors de la visite en France du PM Pham Minh Chinh

Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh a entamé mercredi 3 novembre une visite officielle en France à l’invitation de son homologue français Jean Castex, lors de laquelle plusieurs mégacontrats devraient être signés.
 
Des contrats en vue lors de la visite en France du PM Pham Minh Chinh hinh anh 1Le Premier Pham Minh Chinh lors la cérémonie de bienvenue organisée en son honneur. Photo : VNA

"Outre le renforcement de la coopération sanitaire, plusieurs contrats devraient être signés à cette occasion dans les domaines des vaccins, de l’aérospatiale, des infrastructures, des énergies renouvelables et de la haute technologie", a informé le 2 novembre La Tribune.

Selon le journal économique et financier français, la visite du dirigeant vietnamien a lieu dans le contexte particulier de l’épidémie de Covid-19 encore en évolution complexe au Vietnam et c’est donc en premier lieu sur le terrain de la diplomatie vaccinale qu’il compte s’adresser à ses interlocuteurs français.
 
Des contrats en vue lors de la visite en France du PM Pham Minh Chinh hinh anh 2La France fait don de 670.080 doses de vaccin au Vietnam. Photo : VNA

La crise sanitaire a permis de mettre en exergue leur grande solidarité : après des centaines de milliers de masques médicaux offerts par le Vietnam à la France dès le début de l’épidémie, Paris a fourni en septembre au Vietnam 672.000 doses de vaccin anti-coronavirus.

"La coopération commerciale est l’une des forces motrices majeures des relations entre les deux pays. La France est ainsi le troisième investisseur européen mais aussi le troisième donateur d’aide publique au développement (APD) vis-à-vis du Vietnam", a écrit La Tribune.

"Environ 300 entreprises françaises opèrent dans le pays, en particulier dans les infrastructures, l’environnement, l’industrie, la distribution, les services et la la santé. Au cours de la dernière décennie, la valeur des échanges bilatéraux a quadruplé, s'établissant en 2019 à 7,2 milliards d’euros", a fait savoir le journal.