21/01/2016 10:35 GMT+7 Email Print Like 0

De la chirurgie endoscopique en robot médical en pédiatrie

L’hôpital central de pédiatrie a pratiqué avec succès interventions par voie endoscopique en robot médical Da Vinci. Il s’agit du premier centre de pédiatrie d’Asie du Sud-Est, et le 2e centre d’Asie, à procéder de la sorte.

De février 2014 au 3 janvier 2016, l’Hôpital central de pédiatrie a réalisé plus de 80 interventions de chirurgie non invasive en robot médical par voie d’endoscope sur des patients, dont le plus jeune avait 3 mois.

Cette technique est employée pour les pathologies de kyste du cholédoque, de mégacôlon congénital, de bassinet du rein, et autres affections de la sphère abdominale. La durée d’intervention va de 67 à 330 minutes.

Parlant des caractéristiques essentielles de la chirurgie endoscopique en robot médical, le docteur Nguyên Duy Hiên, chef de la clinique chirurgicale de l’Hôpital central de pédiatrie, considère qu’il s’agit d’un progrès remarquable pour la médecine du pays.

«Au lieu d’une laparotomie classique, c’est-à-dire invasive, cette chirurgie ne nécessite qu’une incision pour insérer l’endoscope qui possède une caméra transmettant une image en 3 dimensions, avec une capacité de magnification de 12 fois, ainsi que d’outils chirurgicaux», souligne-t-il. Avant de souligner : «Ce genre d’intervention permet de limiter l’hospitalisation à 5 jours, contre deux semaines pour une laparotomie classique».

Une telle intervention coûte de 4.000 à 5.000 dollars, mais l’Hôpital central de pédiatrie pratique actuellement le tarif d’une intervention ordinaire. Toutefois, pour celles qui nécessitent une plus longue hospitalisation, il est conseillé d’être couvert par une assurance-santé.

Un Da Vinci est un robot médical, et plus précisément une machine dirigée par un chirurgien pour réaliser des opérations, principalement au niveau de l'abdomen. Il est vendu par l'entreprise américaine Intuitive Surgical. -CVN/VNA/VI