13/11/2017 10:18 GMT+7 Email Print Like 0

De jeunes reporters en langue de Molière à l’honneur

 Six mois après son lancement et un mois après le début des sélections, la deuxième édition du concours «Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2017» est terminée. La cérémonie de remise des prix a eu lieu à Hanoï, le 3 novembre.


Organisé du 20 mars au 15 septembre 2017 par le «Courrier du Vietnam», le journal en langue française du Vietnam, 51 jeunes reporters en herbe, en provenance de Hanoï, Ho Chi Minh-Ville, Can Tho, Vinh mais aussi de France, de Belgique et d’Egypte, ont envoyé leur dossier de candidature.

«Le plus jeune a tout juste 18 ans, il vient de la province de Dien Bien. Le plus âgé, 33 ans, travaille en Egypte. Certains candidats sont étrangers ou Vietkieu. Comme l’année dernière, un garde-frontière originaire de Nghe An a participé au concours. A la différence que cette fois, il a envoyé ses travaux de l’Hexagone, où il poursuit ses études militaires», précise Nguyên Thu Hà, rédactrice en chef du Courrier du Vietnam.

Par rapport à l’an dernier, les thèmes sont plus variés, allant de la présentation de lieux touristiques à la description de certaines facettes de la gastronomie, de la culture et des ethnies minoritaires du Vietnam. La qualité des articles a sensiblement progressé.

«Le suspens aura été jusqu’à la dernière minute. Avec l’ambassadeur du Maroc, nous continuons de débattre du classement. Cette expérience a vraiment été enrichissante parce que nous avons confronté nos avis mais également croisé nos regards et tout ça grâce à la qualité d’une bonne cinquantaine de proprositions et de textes. Je vous félicite», souligne Eric-Normand Thibeault, représentant du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique de l’OIF.

Trân Minh Quang, 18 ans, étudiant à l’Université de langues et d’études internationales (Université nationale de Hanoï) a conquis le jury avec son article «Tranches de vie: vivre pour donner»  qui raconte le parcours caritatif de son ami étranger à Diên Biên Phu (Nord) depuis 2009. Gagnant du concours, il a reçu un ordinateur portable et un abonnement d’un an à Courrier du Vietnam.

Le deuxième prix a été décerné à Dào Thi Nga pour son article «L’histoire d’un clou». Il s’est vu offrir une tablette et un abonnement  de six mois à Courrier du Vietnam.

Rappelons que cette deuxième édition était ouverte aux francophones étrangers et non plus aux seuls candidats de nationalité vietnamienne.

«Le Vietnam, un modèle social et économique pour l’Afrique», tel est le thème de l’article de Zoumouna Mallé, le candidat de nationalité malienne qui a décroché le prix du candidat impressionnant.

«En tant qu’étudiant au Vietnam, j’ai voulu écrire quelque chose sur ce pays. Venir au Vietnam, ça a été une chance. Maintenant, j’ai compris comment le pays, malgré une inflation galopante et une économie ruinée, a réussi à se développer  après la guerre. La réussite de ce pays peut être une inspiration pour mon propre pays. Je suis vraiment content d’être le candidat impressionnant par le jury», dit-il.

Dix prix ont été décernés, soit trois prix de plus que l’année dernière. Chaque nouvelle édition nous apporte de belles surprises. La troisième édition du concours «Jeunes Reporters francophones» a même débuté. On attend avec impatience de découvrir les prochains jeunes reporters dans la langue de Molière. – VOV/VNA/VI