25/11/2020 10:21 GMT+7 Email Print Like 0

Da Nang se prépare à accueillir une nouvelle vague d’investissements

 Malgré la pandémie de coronavirus, Da Nang reste attractive pour les investisseurs étrangers. Sa priorité actuelle : accueillir les entreprises délocalisées en raison de la crise sanitaire. 

Favoriser les investissements, tel est le mot d’ordre de Da Nang en 2020. Au cours des 9 premiers mois de l’année, la ville qui privilégie les projets à forte valeur ajoutée comme les technologies de l’information, les technologies numériques, la nanotechnologie ou encore l’industrie biologique, a capté 140,88 millions de dollars d’investissements étrangers.

Consciente que la crise sanitaire et la guerre commerciale sino-américaine conduiront certaines entreprises à délocaliser leur production de l’Asie de l’Est vers l’Asie du Sud-Est, les autorités de Da Nang ont pris une série de mesures pour stimuler l’intérêt des industriels étrangers pour la ville.

Huynh Liên Phuong, cheffe du service de promotion de l’investissement et de soutien aux investisseurs de Da Nang, précise: “Nous avons multiplié les activités promotionnelles sur le terrain et en ligne. Nous préparons les terrains et les infrastructures pour faciliter l’implantation de ces nouvelles entreprises et de celles qui souhaitent élargir leurs activités au Vietnam”.

 

Da Nang se prepare a accueillir une nouvelle vague d’investissements hinh anh 2Une zone industrielle de haute technologie à Da Nang. Photo : VOV


Pour accueillir les industries étrangères dans des conditions optimales, Da Nang mise sur la modernité de ses infrastructures et la construction de trois nouvelles zones industrielles à Hoa Nhon, Hoa Câm et Hoa Ninh et de deux zones réservées au développement industriel de haute technologie.

Trân Phuoc Son, directeur du service municipal du plan et de l’investissement, indique : “Nous recherchons des investisseurs pour financer la construction des zones industrielles de Hoa Câm (deuxième phase), Hoa Nhon et Hoa Ninh. Les zones industrielles de Câm Lê, Hoa Khanh Nam et Hoa Hiêp Bac qui seront destinées à accueillir des petites et moyennes entreprises vietnamiennes sont déjà prêtes”.

La ville accompagne également les entreprises déjà implantées et les incite à élargir leurs activités. Pham Truong Son, chef du comité de gestion des zones de hautes technologies de Da Nang, explique : “Nous veillons à faciliter les activités des entreprises déjà implantées en leur proposant des conditions fiscales et juridiques avantageuses pour qu’elles restent durablement et augmentent leurs investissements à Da Nang”.

Avec les 3 zones industrielles de Hoa Câm, Hoa Nhon et Hoa Ninh en cours de construction, Da Nang comptera 10 zones industrielles pour une superficie totale de 2.200 hectares. La ville se tient donc prête à bénéficier de l’arrivée qu’elle espère massive d’investisseurs vietnamiens et étrangers.-VOV/VNA/VI