19/08/2018 11:47 GMT+7 Email Print Like 0

Croissance des changes commerciaux Vietnam - R. tchèque au premier semestre

La valeur des échanges commerciaux entre le Vietnam et la République tchèque au premier semestre 2018 a enregistré une croissance de près de 14% par rapport à la même période de l’année dernière, marquant un taux de croissance stable de plus de 10% par an depuis 2015.

L’organe des affaires commerciales du Vietnam en République tchèque a cité les dernières données de l'Office statistique tchèque, indiquant que la valeur d’import-export a atteint 551,4 millions de dollars au cours du premier semestre, en hausse de 13,8% en glissement annuel.

La République tchèque a importé pour 74,9 millions de dollars de marchandises du Vietnam en juin, soit une hausse de 14,2% en glissement annuel, portant le total sur six mois à 503,7 millions de dollars.

Toujours au 1er semestre, les exportations de ce pays européen vers le Vietnam ont été évaluées à 47,6 millions de dollars, +10,1% en un an.

Les principales exportations vietnamiennes vers la République tchèque ont concerné l'électronique, les équipements audiovisuels, les chaussures, les produits en cuir, en caoutchouc, en plastique, les vêtements, les équipements mécaniques, les meubles en bois, les produits agricoles, ceux d'artisanat.

Parmi eux, c'est l'électronique qui a réalisé le chiffre d'affaires le plus élevé avec près de 170 millions de dollars, suivie par les chaussures  avec 122,1 millions de dollars.

Dans le même temps, le Vietnam a importé de République tchèque des chaudières et des équipements mécaniques, des équipements d'enregistrement vidéo, des produits en plastique, des équipements militaires, des graines, des produits pharmaceutiques...

En 2017, les échanges bilatéraux ont dépassé le milliard de dollars pour la première fois, soit une hausse de 12% en glissement annuel. Un chiffre modeste par rapport au potentiel économique et à la demande  des deux marchés.

Le commerce bilatéral devrait atteindre un milliard de dollars en 2018, créant ainsi une dynamique pour promouvoir la coopération en matière d'investissement entre les entreprises des deux pays, en particulier dans les hautes technologies, les biotechnologies et les nanotechnologies. -VNA/VI