10/05/2020 11:08 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19 : soutenir les compatriotes vivant en Nouvelle-Zélande, au Cambodge et au Myanmar

L'ambassade du Vietnam en Nouvelle-Zélande a adopté différentes  mesures pour soutenir les compatriotes impactés par l'épidémie de COVID-19.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur du Vietnam en Nouvelle-Zélande Ta Van Thong lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information le 8 mai.

Le diplomate vietnamien a souligné le succès du gouvernement néo-zélandais pour enrayer la pandémie.

En abordant la situation des compatriotes et étudiants vietnamiens résidant en Nouvelle-Zélande, le diplomate a souligné que l'ambassade s’est engagée à diffuser les lignes directrices et politiques du Vietnam et du pays de résidence, afin de les inciter à rester calme.

D'autre part, une ligne téléphonique directe a également été mise en place pour assister les compatriotes en cas de nécessité et un contact constant est maintenu avec les étudiants vietnamiens pour se tenir informés de leurs difficultés.

De même, l’ambassade a tenu des réunions en ligne avec le ministère des Affaires étrangères du Vietnam sur la protection des citoyens, ainsi qu'avec le ministère néo-zélandais de l'Education pour discuter des questions concernant les étudiants vietnamiens.

Au Cambodge, quelque 430 colis-cadeaux ont été remis le 9 mai à des familles de Vietnamiens et de Khmers en difficulté vivant dans la capitale Phnom Penh.

L'activité faisait partie d'un programme lancé conjointement par l'ambassade du Vietnam et l'Association khméro-vietnamienne au Cambodge (KVA) qui vise à aider les ressortissants vietnamiens impactés par la pandémie de COVID-19. A ce jour, environ 3.000 familles  ont reçu des dons dans le cadre de ce programme.

Au Myanmar, l'ambassade du Vietnam, le club des entreprises vietnamiennes au Myanmar (VBCM) et la communauté des Vietnamiens vivant dans ce pays ont remis 7,5 millions de kyats (5.380 dollars) et des équipements médicaux à la région de Yangon pour soutenir sa lutte contre la pandémie de COVID-19. -VNA/VI