09/03/2021 11:50 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19 : plus de 7.200 personnes à Hanoï seront vaccinées

Le vice-président du comité populaire de Hanoi Chu Xuan Dung a exigé une vaccination sûre, efficace et un accès juste, égal aux vaccins pour tous les habitants de la capitale.

Lors d’une réunion du Comité municipale de direction la prévention et le contrôle du COVID-19 tenue le 8 mars, Chu Xuan Dung a informé de l’attribution de 8.000 doses de vaccins anti-COVID-19 par le ministère de la Santé en faveur de Hanoï.

Le service municipal de la Santé prévoit d’effectuer l’injection du vaccin anti-COVID-19 pour 7.255 personnes présentant un risque élevé d'exposition au coronavirus.

Il s’agit des agents médicaux qui examinent, traitent ou prennent en charge régulièrement les patients à haut risque, les cas soupçonnés et patients atteints de COVID-19 ainsi que des personnes impliquées dans la prévention et le contrôle de l’épidémie.

Le service municipal de la santé a préparé un plan spécifique et organisé des cours d’entraînement sur la vaccination anti-COVID-19, allant de l'examen des sujets, de la réception des vaccins, de l'organisation des injections, du suivi et du traitement des demandes post-vaccination.

À partir du 8 mars, les infirmiers et médecins de la 2e antenne de l'Hôpital central des maladies tropicales dans le district de Dong Anh, sont vaccinés et ceux de l’Hôpital Thanh Nhan dans l’arrondissement de Hai Ba Trung, à partir du 9 mars.

Le vice-président Chu Xuan Dung a suggéré aux services, comités, secteurs et localités d’envisager l’assouplissement des mesures préventives sur la base de la situation épidémique pour accélérer le développement économique local.

Il a également suggéré au comité populaire de l'arrondissement de Hoan Kiem de rouvrir la zone piétonne autour du lac de Hoan Kiem (Épée restituée) à partir du 12 mars mais d’appliquer encore des mesures préventives.

Les autorités locales examinent les mesures préventives appliquées dans les établissements religieux et zones de vestiges avant de leur permettre à reprendre à nouveau leurs activités.

Depuis le 16 février, soit le 21e jour consécutif, Hanoï n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission communautaire.

Au  8 mars, le Vietnam a détecté 2.524 cas de COVID-19 dont 1.586 cas de transmission locale et 1.920 cas qui ont été annoncés guéris. Parmi les patients en cours de traitement, 65 ont été testés négatifs au virus une fois; 57 autres, deux fois; et 137 autres encore, trois fois.

Plus de 45.000 personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas positifs ou en provenance de zones touchées par la pandémie sont en quarantaine dans des hôpitaux, des établissements désignés par l'État, à domicile ou dans des lieux d'hébergement.

La vaccination utilisant le vaccin AstraZeneca importé a commencé lundi matin 8 mars à Hanoï, à Hô Chi Minh-Ville et dans la province de Hai Duong (Nord), selon la résolution No 21/NQ-CP du gouvernement.

Les groupes de personnes prioritaires pour la vaccination au Vietnam comprennent les agents sanitaires qui sont en première ligne de la lutte anti-COVID-19, le personnel de l'armée, de la police, des douanes, de l'immigration, ceux qui travaillent dans des secteurs offrant des services essentiels comme l'aviation, les transports, le tourisme et l'éducation; les personnes atteintes de maladies chroniques ou âgées de plus de 65 ans; ceux qui vivent dans les zones touchées par une pandémie; les pauvres et les bénéficiaires de la politique de protection sociale.

Les personnes vaccinées seront suivies par des dossiers de santé électroniques, avec un certificat électronique de vaccination. Le Vietnam devrait importer environ 150 millions de doses de vaccins anti-COVID-19 en 2021.

Le ministère de la Santé demande à la population de continuer à respecter strictement le message 5K: "Khau trang" (masque), "Khu khuan" (désinfection), "Khoang cach" (distance), "Khong tu tap" (pas de rassemblements),  "Khai bao y te" (déclaration de l’état de santé). -VNA