28/08/2020 12:45 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19: les forces de santé doivent redoubler d'efforts

Grâce aux efforts considérables des secteurs de la santé aux niveaux central et local, ainsi que des autorités et de la population, la situation de certains foyers d’épidémie de Hai Duong, Quang Nam et Da Nang a été essentiellement maîtrisée.

C’est ce qu’a souligné le ministre par intérim de la Santé Nguyen Thanh Long lors de la réunion en ligne avec les hôpitaux du ressort central et les Services de la santé des villes et provinces le 27 août.

Cependant, dans les temps à venir, le Vietnam continuera à avoir des cas dans la communauté parce que l'agent pathogène s'y est propagé, il peut donc éclater dans une nouvelle vague si on manque de vigilance. En outre, la situation épidémique dans le monde est compliquée, le risque d'épidémie au Vietnam est à la fois de l'extérieur et de l'intérieur, "cela nous oblige donc à être plus drastiques", a-t-il dit.

"Il faut zoner les clusters, tracer rapidement les cas contacts et les isoler complètement", a affirmé le ministre par intérim de la Santé.

Il a déclaré que pour le secteur de la santé, la prévention de l’épidémie sera difficile car « nous devons atteindre le double objectif de lutte contre l’épidémie et de développement économique, obligeant les forces de santé à redoubler d'efforts ».

Lors de la réunion, les localités ont partagé des avantages,   inconvénients et moyens efficaces d'améliorer l'efficacité de la prévention de l’épidémie.

Après avoir écouté et partagé les expériences de localités telles que Da Nang, Hai Duong, Hanoi..., le ministre par intérim de la Santé leur a suggéré de revoir immédiatement les scénarios et les situations contre l’épidémie et localiser les clusters, isoler les cas contacts et supprimer rapidement l’épidémie pour éviter sa propagation.

En particulier, les localités doivent se conformer strictement à la réglementation sur l'isolement, ne permettant absolument pas aux personnes en attente des résultats du deuxième test de quitter le centre de quarantaine. Les personnes quittant le centre d'isolement doivent continuer un suivi médical à domicile de 14 jours.

Les localités doivent continuer à renforcer leurs capacités de test pour détecter tôt les cas dans la communauté, renforcer la formation du personnel, et en même temps inspecter et superviser les installations médicales non conformes aux exigences de sécurité en matière de prévention de l’épidémie. -VNA/VI