21/04/2020 13:39 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19 : les activités sociales peuvent être assouplies, selon le PM Nguyen Xuan Phuc

 Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré le 20 avril que les activités sociales pouvaient être assouplies, étant donné l'amélioration de la situation de COVID-19. Il a toutefois souligné la nécessité de maintenir un contrôle approprié sur la pandémie et de rester vigilant.

COVID-19 : les activites sociales peuvent etre assouplies, selon le PM Nguyen Xuan Phuc hinh anh 1Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors de la réunion de la permanence du gouvernement à Hanoi. Photo : VNA

Le chef du gouvernement a fait ces remarques lors d'une réunion de la permanence du gouvernement à Hanoi après avoir entendu un rapport présenté par le Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19 sur l'évolution de la pandémie et des mesures de prévention et de lutte.

Il a déclaré que la distanciation sociale devrait être respectée sérieusement et était en vigueur jusqu’au 22 avril date à laquelle de nouvelles instructions seront publiées.

La liste des provinces qui ont été classées à risque sera réévaluée par le gouvernement le 22 avril prochain, a précisé le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, ajoutant qu’à ce jour, seules Hanoi et de Hô Chi Minh-Ville sont classées à haut risque. 

Le Premier ministre a estimé qu'il y aura plus de villes et de provinces qui pourront reprendre leurs activités normales.

Cependant, à l'heure actuelle, il est encore nécessaire de poursuivre les mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie conformément à l'esprit des conclusions du Premier ministre prises lors de la réunion du 15 avril, a-t-il déclaré.

Le dirigeant a réitéré des mesures telles que le port de masques faciaux dans les lieux publics, l'évitement des rassemblements et la réduction des déplacements et des activités inutiles.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné qu’il faut maintenir un niveau de vigilance élevé pour éviter un possible retour de la pandémie et a appelé les autorités sanitaires et des localités à poursuivre les mesures appliquées contre le coronavirus.

Les personnes arrivant au Vietnam doivent être mises en quarantaine, a-t-il dit, soulignant que la détection précoce des infections faciliterait les efforts contre la pandémie et améliorerait la qualité du traitement.

Il a confié au ministère de l'Education et de la Formation la tâche d'envisager des plans d'enseignement et d'apprentissage dans les temps à venir, en particulier l'organisation des examens de fin d'études et d'entrée à l'Université.

Selon le Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19, le Vietnam n'avait que 8 cas de COVID-19 à signaler la semaine dernière, tandis que 64 patients étaient complètement rétablis.

Du 17 au 20 avril, aucun nouveau cas n'a été enregistré dans le pays. Jusqu'à 208 patients, soit 78% du total, se sont rétablis jusqu'à présent. Trois patients qui avaient été dans des conditions critiques ont fait une amélioration positive au cours des derniers jours.-VNA/VI