17/04/2020 17:29 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19 : Les activités du secteur aéronautique du Cambodge diminuent de 90%

Selon le journal cambodgien Khmer Times, les activités du secteur aéronautique du Cambodge ont diminué de 90% de la normale en raison des restrictions de voyage dans le contexte de la pandémie de COVID-19, avec le nombre de passagers voyageant par avion diminuant de plus de 90% en avril.

Cependant, selon les prévisions optimistes, ce secteur a une chance de se redresser au second semestre de cette année.
 
S'exprimant lors d'une conférence de presse le 16 avril, Sin Chansereyvutha, porte-parole de la Cambodian Civil Aviation Administration (SSCA), a déclaré que le COVID-19 avait un impact énorme sur l'industrie aéronautique, provoquant la baisse continue du nombre de passagers depuis le début de l'année jusqu'à maintenant, avec les chiffres correspondants de plus de 20% en janvier, de plus de 50% en février, de plus de 70% en mars et de plus de 90% en avril.
  
Selon M. Sin, aucune compagnie aérienne nationale n'a déclaré faillite à l'heure actuelle, et ces sociétés ont pu survivre grâce à la politique du gouvernement cambodgien qui leur accorde un minimum de trois mois d'exonération fiscale et un délai de restructuration de la dette. En outre, un certain nombre de compagnies aériennes de la République de Corée, du Japon, de Chine et des Émirats arabes unis opèrent toujours au Cambodge.
 
Le Cambodge compte actuellement cinq compagnies aériennes privées et une compagnie nationale. La plupart des entreprises privées ciblent le marché chinois, qui a été gravement touché par la pandémie de COVID-19. Il s'agit de KC International Airlines, JC (Cambodge) International Airlines Co., Ltd, Cambodia Airways Co., Ltd., Sky Angkor Airlines, Lanmei Airlines (Cambodia) Co., Ltd et la compagnie aérienne nationale Cambodia Angkor Air.
 
Les compagnies aériennes n'ont actuellement pas de vols au Cambodge, tandis que la Chine n'autorise qu'un vol par semaine depuis le Cambodge. Les difficultés de la saison épidémique les ont obligés à réduire leurs effectifs et leurs salaires.
 
Malgré la situation difficile actuelle, le Cambodge a investi dans la construction d'un aéroport et l'expansion d'un aéroport international existant. Selon SSCA, de 2015 à 2023, l'investissement total dans les nouveaux aéroports, l'espace aérien et les infrastructures aériennes au Cambodge devrait atteindre environ 3,5 milliards de dollars. -VNA/VI