03/01/2021 09:09 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19 : le variant du coronavirus détecté chez un patient vietnamien

 Le variant du coronavirus SARS-CoV-2, également appelé VOC-202012/01 (pour Variant Of Concern), a été détecté chez un patient vietnamien, a annoncé le 2 janvier l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville. Ce nouveau variant avait été récemment détecté au Royaume-Uni.

Le variant, qui cause la maladie chez le 1435e patient, a aussi une mutation D614G, qui s’est propagé rapidement il y a 4-5 mois.

Selon le ministère de la Santé, le 22 décembre 2020, l'aéroport de Can Tho a reçu le vol VN50 en provenance du Royaume-Uni, avec à son bord 305 passagers. Tous sont mis en quarantaine concentrée dans les provinces de Tra Vinh (147 personnes), de Vinh Long (137 personnes), la ville de Can Tho (17 personnes) et Ho Chi Minh-Ville (quatre personnes).

Les localités ont prélevé des échantillons pour le dépistage et découvert six cas d’infection. Il s’agit des  1429e, 1430e, 1431e, 1432e à Vinh Long et 1434e et 1435e patients à Tra Vinh. L'Institut Pasteur d'Ho Chi Minh Ville a évalué, classé et séquencé des gènes. Les résultats ont enregistré un cas, le 1435e patient, infecté par le variant VOC-202012/01.

Actuellement, le patient est soigné à l'Hôpital de la tuberculose et des maladies pulmonaires de la province de Tra Vinh. Son mari, au Royaume-Uni, s'est testé et a également des résultats positifs au SRAS-CoV-2.

Le prof. Docteur Tran Dac Phu, ancien chef du Département de médecine préventive, conseiller de haut rang du Centre d'intervention d'urgence, a indiqué que, selon des scientifiques du monde, le nouveau variant du virus SARS-CoV- 2 découvert au Royaume-Uni peuvent se propager jusqu'à 70% plus rapidement que les précédents. De nombreux pays à travers le monde ont également pris des mesures énergiques pour arrêter sa propagation.

Auparavant, lors de la réunion permanente du Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre le COVID-19, tenue le 25 décembre, le Comité permanent du comité avait demandé aux instituts spécialisés de prélever d'urgence des échantillons des derniers infectés et de coopérer avec un partenaire externe pour clarifier si le nouveau variant du coronavirus était entrée au Vietnam.

Dans la province de Tien Giang (Sud), chef du Service provincial de la Santé a annoncé qu'un cas positif au SARS-CoV-2 parmi les 250 citoyens vietnamiens de retour de Taiwan, qui sont entrés à l'aéroport de Can Tho, a été mis en quarantaine le 30 décembre dans le district de Chau Thanh. Tous les 250 citoyens ont été testés pour la première fois.

A Quang Binh (Centre), Nguyen Duc Cuong, chef du Service provincial de la Santé a déclaré que trois cas d'entrée illégale, mis en quarantaine dans la province, ont été tous testés négatifs au coronavirus. -VNA.VI