09/04/2020 14:29 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19: Hanoï s’efforce de freiner la propagation au sein de la communauté

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyen Duc Chung, a estimé que dans la ville il y avait, semble-t-il, une infection au coronavirus au sein de la communauté, tout en demandant de resserrer les mesures préventives.

Lors d’une réunion du Comité de la prévention et de la lutte contre le COVID-19 de Hanoï, tenue le 8 avril, M. Chung a ordonné de tester par RT-PCR tous les cas avant leur sortie des zones de confinement et de les encourager à poursuivre la quarantaine chez eux pendant 14 jours supplémentaires.

La ville achèvera cette semaine les tests de tous les cas restants liés au foyer à l'Hôpital Bach Mai. Le deuxième test sera effectué pour les agents de santé et les policiers en service dans le district de Me Linh où se trouve le foyer dans le village de Ha Loi.

Présent à la réunion, Hoang Duc Hanh, directeur adjoint du service municipal de la santé a prédit qu'il pourrait avoir plus de nouveaux cas de COVID-19 dans la communauté. Il a exigé de régler définitivement les deux foyers sus-mentionnés.

En outre, les agences de presse de la ville doivent fournir largement des informations sur les horaires de voyage, les contacts des infectés afin que les habitants puissent se signaler activement auprès des autorités compétentes s'ils sont concernés. La ville doit également élargir les tests.

A 14 h le 7 avril, Hanoi comptait 102 cas : 40 ont été détectés par des tests de dépistage dans les zones de confinement et le reste au sein de la communauté. -VNA/VI