12/03/2020 09:11 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19 : contrôler strictement les entrées au Vietnam

Le Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de coronavirus (COVID-19) a tenu le 11 mars à Hanoï une réunion périodique pour discuter des mesures à prendre dans le contexte actuel. La réunion a été placée sous la présidence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam, également chef de ce Comité.

Les participants de la réunion ont été unanimes sur la nécessité d’appliquer rigoureusement une déclaration de l’état de santé obligatoire à toute personne entrant au Vietnam, Vietnamiens et étrangers inclus. Tous les cas ne disant pas la vérité ou ne donnant pas d’informations complètes seront sanctionnés sévèrement selon la loi vietnamienne. 

Le vice-ministre des Transports Le Anh Tuan a annoncé qu’à partir du 13 mars, à 06h00, il serait obligatoire pour les passagers à bord des vols des compagnies aériennes vietnamiennes de porter des masques de protection durant tout leur vol et dans l’aéroport. Pour les vols des compagnies aériennes étrangères au départ ou à destination du pays, le Vietnam recommande aux passagers et membres d’équipage de porter des masques de protection durant leur vol. Il leur sera également obligatoire de porter des masques dans les aéroports vietnamiens.

« Avant de remplir les procédures d’entrée au Vietnam, les passagers recevront gratuitement des masques de protection, se verront demander de les porter et de respecter d’autres instructions du secteur aérien selon les réglementations du Vietnam », a souligné Le Anh Tuan.

Le vice-ministre des Transports a également demandé aux chauffeurs de taxi et aux conducteurs de transport en commun de porter des masques de protection, d’appliquer rigoureusement d’autres mesures de prévention et de les recommander aux passagers.

Le gouvernement vietnamien a décidé de suspendre l’exemption unilatérale de visa pour huit pays européens que sont le Danemark, la Norvège, la Finlande, la Suède, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Espagne. Cette décision prendra effet le 12 mars à 0h00. Le Vietnam en a informé ces pays et continuera de coopérer étroitement avec les nations, les organisations et les partenaires internationaux dans la prévention et la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

Le Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19 a demandé aux ministères, aux organes et aux localités de respecter rigoureusement les instructions du ministère de la Santé sur la mise en quarantaine, la désinfection, l’accueil des cas présentant des symptômes comme fièvre et toux…

Selon un rapport du ministère vietnamien de la Santé, au 11 mars à 9h45, le coronavirus SARS-CoV-2 a contaminé 118.806 personnes dans 106 pays et territoires. Près de 4.300 cas mortels ont été déplorés, dont 3.158 cas en Chine continentale.

Au Vietnam, le pays a confirmé à ce jour 35 cas d’infection, dont 16 guéris. -VNA/VI