29/05/2020 09:38 GMT+7 Email Print Like 0

COVID-19 : contrôler strictement la maladie de l'extérieur

Le Vietnam contrôle bien l'épidémie de COVID-19, mais le risque d’infection demeure. Par conséquent, il est indispensable de contrôler strictement la maladie de l'extérieur, ont estimé des membres du Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre le COVID-19, lors d’une réunion tenu ce jeudi 28 mai à Hanoï.

Concernant l'entrée au pays d'investisseurs étrangers, d'experts techniques, de travailleurs qualifiés, de gestionnaires d'entreprise…, les entreprises doivent établir une liste de ces personnes et l'envoyer au Comité populaire provincial ou municipal. Les comités populaires des villes et provinces sont responsables de l'approuver et de l’envoyer au ministère de la Sécurité publique pour la décision finale de délivrance du visa.

Après l'entrée au Vietnam, ces personnes seront placées en confinement, selon les réglementations du ministère de la Santé.

A propos du programme de relance économique, le vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Trinh Thi Thuy, a fait savoir que le ministère se préparait à un plan pour ouvrir la porte aux touristes internationaux lorsque la maladie sera complètement contrôlée. Dans l’immédiat, il faut se concentrer sur la stimulation du tourisme intérieur.

Trinh Thi Thuy a souligné qu’il était donc nécessaire de bien considérer le temps d’accueillir les touristes étrangers pour assurer la santé et la sécurité de la population au pays.

Lors de la réunion, les membres dudit comité ont convenu de ne pas encore accueillir de touristes étrangers. L’ouverture du tourisme étranger n’est appliqué que pour les pays ayant au moins 30 jours sans nouveau cas détecté.

Ils ont suggéré de prêter attention à l'environnement et au traitement des déchets dans les hôpitaux, les hôtels, les zones de quarantaine… ; de resserrer les contrôles pour empêcher l'infection communautaire. - VNA/VI