19/10/2019 16:25 GMT+7 Email Print Like 0

Coupe du monde de taekwondo : le magistral Pham Quôc Viêt

 2019 constitue une grande année pour Pham Quôc Viêt. Aux World Taekwondo World Cup Team Championships 2019 disputés fin août dernier à Wuxi, en Chine, il a fait résonner l’hymne vietnamien à deux reprises sur le podium, avec à la clé une médaille d’or et une de bronze.

À 17 ans, en plus d’un joli minois, Pham Quôc Viêt se distingue par une souplesse et une endurance hors pair. Cette jeune figure de l’art martial coréen au caractère bien trempé montre depuis son enfance des aptitudes exceptionnelles pour le taekwondo.

L'or autour du cou

Lors des World Taekwondo World Cup Team Championships 2019 disputés en août dernier à Wuxi, en Chine, il a écrit une ligne de plus sur le livre d’or du sport national, devenant champion du monde de poomsae standard (démonstration codifiée sans adversaire, Ndlr) en individuel.

Pham Quôc Viêt et ses coéquipiers ont également décroché le bronze à l’épreuve par équipes, grâce aux mouvements exécutés tout en maîtrise et souplesse.

"Les World Taekwondo World Cup Team Championships réunit chaque année les meilleurs taekwondoïstes du monde. Pham Quôc Viêt a parfaitement exécuté son poomsae devant le jury. Il a apporté la première médaille d’or pour la délégation vietnamienne lors de ce rendez-vous sportif", se réjouit Dô Thi Bich Hanh, entraîneuse de l’équipe de taekwondo de Hanoï.

"Ce n’est pas pour rien s’il est parvenu à remporter l’or. C’est le fruit de plusieurs éléments, notamment un long processus d’entraînement intense et exigeant. Par ailleurs, Quôc Viêt a su maîtriser ses émotions lors de la compétition. Ses mouvements ont été exécutés de manière à la fois puissante et subtile", analyse-t-elle.  

Pham Quôc Viêt a commencé le taekwondo à l’âge de 8 ans. Il a ensuite passé 8 années à se soumettre à un entraînement professionnel. Il s’est fait connaître en 2016 et 2018, lors des championnats du monde de cet art martial par tranches d’âge, desquels il est revenu avec une médaille d’argent autour du cou.

"Quand j’étais petit, j’ai été gravement brûlé. Cela a eu beaucoup d’impact sur ma santé physique. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de suivre une classe de taekwondo en 2011 à l’école primaire de la commune de Dai Mai, district de Dông Anh, à Hanoï, afin d’améliorer ma force physique. Seulement un an plus tard, j’ai été appelé à l’équipe junior de Hanoï", partage-t-il.

Le top 3 en poomsea

Fort de ses multiples titres décrochés lors des compétitions nationales, régionales et mondiales ces deux dernières années, Pham Quôc Viêt est vraisemblablement l’étoile montante dans cette discipline.

"Je suis très heureux de remporter l’or aux World Taekwondo World Cup Team Championships 2019. Je voudrais sincèrement remercier mes coachs et experts qui m’ont énormément aidé, notamment l’expert sud-coréen Kim Yuseok. Cette médaille m’encourage à m’entraîner davantage afin d’être choisi pour les Jeux d’Asie du Sud-Est 2021 et les Jeux asiatiques 2022", ajoute-t-il.

Selon son entraîneuse Dô Thi Bich Hanh, les World Taekwondo World Cup Team Championships représentent l’un des principaux objectifs de 2019. En participant à cet événement, les taekwondoïstes ont l’opportunité d’inscrire des points précieux aux yeux de la Fédération internationale de taekwondo en vue d’une qualification pour les Jeux olympiques.

L’édition 2019 a vu la participation de plus de 300 sportifs venus de nombreux pays et territoires des quatre coins du monde. Pour la première fois, la Fédération internationale de taekwondo a fait entrer l’épreuve de poomsae dans le calendrier de compétition officielle.

L’équipe nationale de poomsae du Vietnam ayant pris part aux World Taekwondo World Cup Team Championships comptait 31 personnes, dont plusieurs éléments indispensables de la sélection tels que Châu Tuyên Vân, Nguyên Dinh Khôi, Nguyên Thi Mông Quynh et Nguyên Ngoc Minh Hy, pour ne citer qu’eux.

Après six jours de compétition, elle s’est hissée à la 3e place du classement en poomsae, avec quatre médailles d’or, neuf d’argent et huit de bronze à son actif. -CVN/VNA/VI