29/04/2020 14:40 GMT+7 Email Print Like 0

Coronavirus : Vingroup parachève deux modèles de ventilation invasive

Trois semaines après avoir annoncé son plan de fabrication de ventilateurs pour le traitement contre le COVID-19, Vingroup a indiqué le 28 avril qu'il avait parachevé deux modèles de ventilation invasive ayant un taux de localisation significativement élevé et se préparait à les introduire sur le marché.

VSmart VFS-410 et VSmart VFS-510 sont fabriqués et entièrement réalisés par l'écosystème Vingroup, avec un solide soutien de nombreux ministères, agences, experts de la santé et de la compagnie Medtronic (États-Unis). Cex deux respirateurs "made in Vietnam" garantissent des normes de qualité internationales et une valeur à long terme pour une utilisation même après l’épidémie.

En particulier, VSmart VFS-410 est une mise à niveau spéciale de la première édition du respirateur VFS-310 développé par les ingénieurs de Vingroup sur la base de la conception communautaire originale partagée par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). De son côté, VSmart VFS-510 fait l'objet d'un transfert de technologie et d'une amélioration de la part de Medtronic, premier producteur mondial d'appareils respiratoires.

Vingroup a mené des recherches actives pour s’adapter à la pénurie mondiale de matériaux pour la production de respirateurs en auto-produisant ou en localisant jusqu'à 70% des composants, y compris des composants extrêmement importants et compliqués.

De plus, Vingroup a coordonné avec Medtronic pour ajuster le logiciel afin de garantir que les caractéristiques du modèle VFS-510 sont complètement équivalentes au respirateur PB560 original de Medtronic.

Les modèles VFS-410 et VFS-510 seront testés par les principaux hôpitaux et experts du Vietnam et seront évalués par le Conseil médical pour garantir la conformité aux réglementations de pré-circulation.

La réussite de la fabrication de respirateurs "made in Vietnam" contribuera à la stabilisation des prix (un respirateur PB560 se vend maintenant à plus de 250 millions de dôngs au Vietnam), en garantissant l’initiative du Vietnam alors que l'épidémie de COVID-19 n'est pas encore été maîtrisée dans de nombreux pays. –VNA