01/04/2020 11:10 GMT+7 Email Print Like 0

Coronavirus: l’Hôpital Bach Mai accueille des patients graves venus d'autres établissements médicaux

Le ministère de la Santé a demandé à l’Hôpital Bach Mai de Hanoï d’admettre des patients graves qu’il est impossible de transférer vers d’autres hôpitaux de la capitale.  

Normalement, l’Hôpital Bach Mai accueille chaque jour une centaine de patients graves venus d’autres établissements sanitaires. Dans le contexte où des cas de contamination au coronavirus ont été détectés dans cet hôpital, les cas graves liés à l’obstétrique, à la pédiatrie ou qui nécessitent des interventions chirurgicales..., peuvent être transportés vers d’autres établissements tels que l’Hôpital national de gynécologie obstétrique, l’Hôpital national de pédiatrie ou les hôpitaux Vietnam-Allemagne, Thanh Nhan, Saint-Paul...

Les cas graves en médecine interne peuvent toujours être admis à l’Hôpital Bach Mai, qui doit assurer une application stricte des mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie de coronavirus. Les centres médicaux doivent, via des visioconférences, discuter avec l’Hôpital Bach Mai pour savoir s’il est nécessaire de transférer des patients à cet hôpital de ressort central.

Dans la province de Ha Nam, des mesures ont été prises pour empêcher la propagation du virus dans l’antenne locale de l’Hôpital Bach Mai.

Selon Le Quang Minh, directeur du Service provincial de la Santé, au 31 mars à 12h00, Ha Nam a détecté deux cas d’infection par le coronavirus SARS-CoV-2. Il s’agit de deux employés de la SARL Truong Sinh qui avaient travaillé à l’Hôpital Bach Mai de Hanoï avant d'être mutés dans son antenne de Ha Nam. -VNA/VI