01/02/2020 13:47 GMT+7 Email Print Like 0

Coronavirus : Le Vietnam se met en ordre de bataille

Le ministère de la Santé a demandé à la population de bien suivre ses recommandations sur l’épidémie du nouveau coronavirus identifié à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei, qui a d’ores et déjà fait plus de malades que le SRAS.

La situation de l’épidémie évolue de manière très complexe dans le monde, en particulier en Chine, a averti le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên lors d’un entretien avec l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déterminé que la propagation rapide de l’épidémie constituait une crise de santé publique d’échelle internationale.

Le bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus s’est alourdi vendredi à 213 morts en Chine, alors que des cas de contamination ont aussi été annoncés sur tous les continents par les autorités sanitaires locales.

Les autorités chinoises ont fait état vendredi matin de 43 décès enregistrés en 24 heures, tous sauf un dans la province du Hubei, soit la plus forte progression quotidienne depuis le début de l’épidémie. Le nombre de patients contaminés est par ailleurs monté à près de 10.000 en Chine continentale (hors Hong Kong).

Une centaine de cas, dont des cas de contamination locale par des malades venus de Chine, ont été déclarés dans les autres pays du monde, y compris en Europe et en Amérique du Nord.

"Je déclare l’épidémie une urgence de santé publique de portée internationale", a lancé le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l’issue d’une nouvelle réunion à Genève jeudi.

Si l’immense majorité des cas restent localisés en Chine, au premier chef dans la province du Hubei et la ville de Wuhan où est apparu le virus, dix-huit autres pays, selon l’OMS, ont déclaré des cas, le plus souvent sur des personnes arrivant de Chine.

Au Vietnam, les cinq personnes contaminées – deux Chinois et trois Vietnamiens testés positifs à leur retour de Wuhan, à bord du même avion le 17 janvier après un cours de perfectionnement – ont été placées en quarantaine, selon un bilan du ministère de la Santé arrêté jeudi à 15h20.

Les deux malades chinois sont soignés à l’hôpital Cho Rây, à Hô Chi Minh-Ville (Sud), tandis que l’un des trois malades vietnamiens a été mis en quarantaine à l’hôpital général de la province de Thanh Hoa (Centre), et les deux restants à l’antenne 2 de l’Hôpital des maladies tropicales, à Hanoi.

Le Vietnam dispose d’une longue frontière avec la Chine et les échanges commerciaux et touristiques bilatéraux sont importants, c’est pourquoi les risques sont grands. Mobilisons-nous pour lutter contre cette épidémie, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d’une réunion de la permanence du gouvernement, jeudi à Hanoi.

Le chef du gouvernement a ordonné que les agences de voyages annulent les voyages vers les régions chinoises touchées par le coronavirus. Il a demandé aux médias de renforcer la sensibilisation de la population au danger du virus et aux mesures de prévention.

Le ministère vietnamien des Communications et des Transports a demandé à l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam de suspendre tous les vols depuis et vers les régions chinoises frappées par le coronavirus.

Le ministère vietnamien de la Santé a mis en place 45 équipes d’intervention rapide pour lutter contre l’épidémie, a fait savoir le chef du Département de Gestion des consultations et traitements médicaux du ministère de la Santé, Luong Ngoc Khuê.

Conseils au grand public

Les recommandations standard de l’OMS à l’intention du grand public en vue de réduire l’exposition à un éventail de maladies, et la transmission de ces maladies, sont les suivantes et recouvrent l’hygiène des mains, l’hygiène respiratoire et les bonnes pratiques en matière de sécurité sanitaire des aliments:

- Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

- Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après et se laver les mains.

- Éviter les contacts proches avec les personnes qui ont de la fièvre et qui toussent.

- En cas de fièvre, de toux et de difficultés à respirer, consulter un médecin sans tarder et lui indiquer les voyages effectués.

- Sur les marchés situés dans les zones où il y actuellement des cas dus au nouveau coronavirus, évier les contacts directs non protégés avec les animaux vivants et avec les surfaces en contact avec les animaux.

- La consommation de produits d’origine animale crus ou mal cuits doit être évitée. 

Conformément aux bonnes pratiques relatives à la sécurité sanitaire des aliments, la viande, le lait ou les abats crus doivent être manipulés avec précaution afin d’éviter une contamination croisée avec les aliments crus. – VNA/VI