04/04/2020 12:12 GMT+7 Email Print Like 0

Coronavirus: le vice-PM Vu Duc Dam souligne le strict respect du confinement social

 Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a demandé vendredi 3 avril à continuer de bien mettre en œuvre le confinement social pour contenir la propagation du nouveau coronavirus qui n’a montré aucun signe de répit au Vietnam.
 
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors de la réunion, le 3 avril à Hanoi. Photo : VNA

Le pays est entré dans le troisième jour d’application de la directive nº16/CT-TTg du Premier ministre qui a instauré un confinenement national de 15 jour à partir de 00h00 le premier avril.

Cette mesure de distanciation sociale consiste à restreindre autant que possible les interactions humaines dans la société. Le principe est que chaque famille s’isole des autres familles, un village des autres villages, une commune des autres communes, une province des autres provinces.

Il s’agit d’une mesure cruciale, a souligné le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long lors de la réunion du Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle de l’épidémie du nouveau coronavirus.

Les membres dudit comité ont déclaré que ces 15 jours représentent un "temps d’or" pour limiter au maximum la propagation communautaire de la maladie. Le strict respect du confinement social permet de réduire les pertes humaines.

Notant l’implication de tout le système politique et la sensibilisation renforcée des organes de presse à la lutte contre l’épidémie, ils ont indiqué que la situation reste toujours sous contrôle.

L’Agence vietnamienne d’information (VNA) et d’autres organes de presse ont couvert en temps opportun sur tous les supports la mise en œuvre de la directive nº16/CT-TTg du Premier ministre, a fait savoir sa directrice générale adjointe Vu Viêt Trang.

La VNA a également informé des figures aux effets d’entraînement, des activités du secteur de la santé, des forces engagées dans la lutte, du rôle de la population. C’est aussi un des points brillants de la couverture médique, a-t-elle ajouté.

Parmi les dispositifs mis en place figurent aussi la fermeture temporaire des portes frontalières principales et secondaires, le strict contrôle des entrées par voie terrestre par les portes frontalières internationales.

Les gardes-frontières ont suspendu les activités aux portes frontalières principales et secondaires et contrôlé strictement les sentiers de frontière à frontière à partir de 00h00 le premier avril, avec la mobilisation des milliers de cadres et soldats, a informé un représentant des gardes-frontières.

La dernière semaine, les entrées par voie terrestre ont reculé à moins d’un millier par jour contre des milliers avant la publication de la directive nº16/CT-TTg. Toutes les personnes entrées sont placées en quarantaine conformément aux règles sanitaires en vigueur, a-t-il précisé.

Le vice-ministre de la Santé, Nguyên Truong Son, a fait savoir qu’à l’hôpital Bach Mai, un foyer du nouveau coronavirus à Hanoi, tous les médecins, infirmiers, patients et autres personnes susceptibles de contracter le virus ont été placés en quarantaine et subi des tests; et la situation est pour l’essentiel sous contrôle.

Il a recommandé aux localités d’aménager les lieux de respos pour le personnel médical à l’issue de chaque mission effectuée, et d’effectuer des tests rapides des patients venus se faire consulter dans les établissements de santé avec de possibles symptômes de la maladie.

L’épidémie est déclarée le premier avril à l’échelle nationale. Le bilan actualisé à 06h00 vendredi 3 avril fait état de 233 contaminations au nouveau coronavirus, soit une hausse de six par rapport à jeudi soir 2 avril. Parmi les patients, 85 ont été guéris et aucun décès n’est à déplorer. – VNA/VI