06/04/2020 10:31 GMT+7 Email Print Like 0

Coronavirus : Hô Chi Minh-Ville crée 62 postes de contrôle routier

Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a décidé de créer 62 postes de contrôle sanitaire devant protéger la population municipale de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19).

Les autorités municipales ont donné instruction à la police de la circulation routière et ferroviaire de la Police de Hô Chi Minh-Ville de tenir les points de contrôle pour faire respecter la directive nº16/CT-TTg du Premier ministre sur les mesures urgentes de prévention et de lutte contre le COVID-19.

Nous nous concentrons sur le contrôle des gens et des moyens de transport conformément à la directive nº16/CT-TTg et le contrôle des moyens de transport pour restreindre les entrées et sorties de la ville, a fait savoir le chef adjoint du bureau de police de la circulation routière et ferroviaire, Nguyên Van Binh.

Ce contrôle ne signifie pas le principe familièrement appelé "l’interdiction de créer un marché de l’autre côté du fleuve" ; il vise à sensibiliser le public aux mesures de lutte contre le COVID-19 et non pas à bloquer la ville, a-t-il indiqué.

Les postes de contrôle fonctionneront 24 heures sur 24 jusqu’au 15 avril ou jusqu’à l’instauration d’une nouvelle règle.

Selon le dernier bilan, datant de dimanche 5 avril, Hô Chi Minh-Ville a enregistré 53 cas d’infection au nouveau coronavirus, dont 22 ont été déclarés guéris.  

Le pays recensait jusqu’à dimanche 241 cas d’infection au nouveau coronavirus, dont 90 se sont rétablis. Il ne reste que 150 cas actifs accueillis dans une vingtaine d’établissements médicaux. La plupart d’eux se trouvent dans un état stable. – VNA/VI