30/10/2018 14:46 GMT+7 Email Print Like 0

Coopération de défense, pilier des relations Vietnam-Chine

Le ministre vietnamien de la Défense, Ngô Xuân Lich, et son homologue chinois, Wei Fenghe, ont convenu que face à la situation mondiale complexe, la coopération en matière de défense devrait rester un pilier des relations bilatérales et elle doit être renouvelée pour contribuer au renforcement de la confiance mutuelle.

Lors de l’entretien tenu dans le cadre de la visite officielle en Chine du 26 au 28 octobre du ministre Ngô Xuân Lich, également présent au 8e forum Xiangshan à Pékin, le ministre chinois Wei Fenghe a réaffirmé le souhait de promouvoir le partenariat de coopération stratégique intégral entre les deux pays, notamment le développement durable et sain de la coopération dans le secteur de la défense.

Pour sa part, le ministre vietnamien Ngô Xuân Lich a hauteùent apprécié les résultats du Forum Xiangshan à Pékin et a affirmé que le Vietnam attache de l’importance aux relations d’amitié  traditionnelles avec la Chine et la considère comme un partenaire de premier rang.  Cette visite de la délégation vietnamienne constitue une preuve supplémentaire de la confiance politique ainsi qu'un pas de plus dans la concrétisation de la perception commune des hauts dirigeants des deux pays, contribuant à promouvoir les relations de coopération en général et entre les deux armée concernées en particulier, a affirmé le ministre Ngô Xuân Lich.

Lors de l’entretien, les deux ministres ont reconnu les résultats positifs de la coopération bilatérale dans des domaines tels que les échanges entre jeunes officiers, la formation du personnel et les patrouilles communes, la participation aux missions de paix des Nations Unies et la coordination pour les soins pour les habitants dans les régions frontalière.

Ils ont également souligné l'importance de la coordination entre les gardes-frontières pour garantir la sécurité dans ces zones, contribuant ainsi au développement socio-économique des localités.

En outre, ils sont convenus de poursuivre efficacement la mise en œuvre de la déclaration de vision commune sur la coopération en matière de défense, en mettant l'accent sur l'échange de délégations de haut niveau et la poursuite des mécanismes de dialogue de la défense.

Dans le même temps, ils ont plaidé pour le maintien de la coopération entre les forces navales, des cours de formation et de la recherche universitaire, tout en étudiant la possibilité de travailler ensemble dans l'industrie de la défense.

Ils ont également appelé à l'intensification des échanges d'expériences en matière de construction des armées, notamment dans s'agissant du travail du Parti, de la politique, l’introduction des informations sur les relations bilatérales, la lutte contre les forces hostiles et la promotion de la coopération dans les opérations de maintien de la paix.

Par ailleurs, ils ont convenu de promouvoir un soutien mutuel dans les forums multilatéraux afin de contribuer au maintien de la paix, de la sécurité et du développement dans la région et dans le monde.

Wei Fenghe a affirmé son soutien au Vietnam en tant que président de l'ASEAN en 2020, tandis que Ngô Xuân Lich a déclaré que Hanoï soutenait le rôle de Pékin dans la résolution des problèmes mondiaux.

Lors de son séjour en Chine, le ministre vietnamien Ngô Xuân Lich a été reçu par Xu Qiliang, membre du Bureau politique du Parti communiste chinois et vice-président de la Commission militaire centrale de Chine, qui a apprécié la contribution de Ngô Xuân Lich au succès du Forum Xiangshan à Pékin.

Après avoir exprimé ses félicitations pour l'élection du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, au poste de président de la République, Xu Qiliang a assuré que la Commission accordait toujours une attention particulière au renforcement des liens avec Hanoi dans le secteur de la défense.

Pour sa part, Ngô Xuan Lich a déclaré que le Vietnam considérait le développement des relations avec la Chine comme l'une des plus hautes priorités de sa politique extérieure.

Les deux parties ont souligné que les deux pays devaient continuer à observer les accords conclus par les dirigeants de haut rang, en particulier l’Accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement du problème en mer entre le Vietnam et la Chine.

Ils ont également exprimé leur volonté de prévenir les conflits et de régler pacifiquement les différends sur la base des intérêts légitimes de chaque pays reconnus par le droit international.

Ils ont notamment convenu que les armées devraient jouer un rôle de pionnier dans la résolution de ces problèmes.

Au cours de sa visite en Chine, Ngô Xuân Lich a rencontré des familles d'experts chinois ayant aidé le Vietnam dans l’œuvre pour l'indépendance, et s'est rendu à l'Université de la Défense et à la division 3 des gardes personnels de l'Armée de libération du peuple chinois. - VNA/VI