09/01/2022 16:18 GMT+7 Email Print Like 0

Construire les maillons de la chaîne en agriculture biologique

Selon les données de Fédération internationale des mouvements de l'agriculture biologique (IFOAM), en 2020, le Vietnam comptait 46 de ses 63 villes et provinces  mettant en œuvre un mouvement de production bio, avec la participation de plus de 17.000 agriculteurs.  

Le Vietnam compte également 97 entreprises de production biologique, 60 participant à l'exportation vers 180 marchés avec un chiffre d'affaires total de 335 millions de dollars par an.

Construire les maillons de la chaine en agriculture biologique hinh anh 2Photo . VNA

M. Lê Thanh Hoa, directeur adjoint du Département de la transformation des produits agricoles et du développement des marchés relavant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, a déclaré que de nombreux agriculteurs et établissements s'orientaient vers la production bio mais n’avaient pas correctement compris le processus et les normes biologiques.

Et M.Trân Minh Châu de la société de certification Vinacontrol, a déclaré que la difficulté actuelle de nombreux établissements de production bio est que le coût de production est trop élevé alors que la plupart des ménages et des installations de production sont désormais à petite échelle.

Les experts ont estimé que le but de l'agriculture biologique n'est pas seulement le produit biologique mais aussi la construction d'un écosystème de production - consommation et le comportement respecteux de l’environnement de vie. Par conséquent, pour développer l'agriculture biologique, il est nécessaire d’investir dans la production et la consommation.

Construire les maillons de la chaine en agriculture biologique hinh anh 3Photo . VNA

M. Nguyên Hoang Cung, directeur de la sarl des produits bio-agricoles Dai Thuan Thien de la province de Cân Tho dans le delta du Mékong a déclaré que la difficulté actuelle de la production agricole biologique est un problème d'équilibre entre la qualité du produit et le prix de vente. Selon lui, si l'on veut créer une grosse production et des coûts faibles de produits, il faut organiser la production à grande échelle. Mais la mobilisation des agriculteurs pour développer des zones de production bio n'est pas facile sans l'appui des responsables locaux.

M. Lê Quôc Viêt de l’Association des agriculteurs du district de Chau Thanh, province de Kiên Giang (Sud) a déclaré que la politique de développement de l'agriculture biologique au niveau macro n'a pas été mise en pratique, et qu'elle devrait proposer un régime de soutien spécifique et pratique pour les agriculteurs voulant convertir leur production.

Mme Dang Thi Cuoi de la Coopérative de production de légumes biologiques Cuoi Quy, a expliqué que la production agricole biologique au début a rencontré de nombreuses difficultés parce que les consommateurs n'appréciaient pas correctement la valeur des produits bio.

Il est un fait que la gestion et la supervision de la production agricole biologique n'ont pas été strictes ces derniers temps, ce qui a entraîné un manque de transparence dans de nombreuses établissements et entreprises de production. Cela entraîne des risques pour les producteurs et réduit la confiance des consommateurs dans les produits biologiques.

Donc, pour développer méthodiquement l'agriculture biologique, un mécanisme de contrôle et de gestion plus strict est très nécessaire. - VNA/VI