22/03/2018 15:24 GMT+7 Email Print Like 0

Colloque sur la Mer Orientale en Pologne

 Un colloque sur la Mer Orientale et la sécurité en Asie-Pacifique a eu lieu à Varsovie, sous les auspices du Centre des études pour Pologne-Asie (CSPA – Centre for Poland-Asia Studies) et l’université Collegium Civitas. 


Cet événement a réuni des hommes politiques polonais, des représentants du corps diplomatique et des Vietnamiens en Pologne. Les participants ont écouté des interventions de plusieurs chercheurs polonais, discuté des différends en Mer Orientale/Mer de Chine méridionale, de la situation des archipels de Hoang Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratley). Plusieurs experts ont indiqué que la Chine avait effectué des opérations de militarisation et changé le statu quo dans cette zone maritime. Il est possible que la Chine continuerait de renforcer sa présence en Mer Orientale – l’une des voies de transit maritime et commercial les plus fréquentées au monde. 

S’agissant de la position de l’Union européenne (UE), les participants ont affirmé que l’UE soulignait toujours la nécessité de limiter les différends et de respecter le droit international et qu’elle s’opposait à toute construction d’îles artificielles en Mer Orientale. 

Le professeur et docteur Malgorzata Pietrasiak, directrice de l’Institut d’études internationales de l’Université de Lodz, a appelé les parties concernées à respecter le droit international, dont la décision de la Cour d’arbitrage de La Haye selon laquelle la Chine n’a pas de droits historiques sur la majorité des eaux de la Mer Orientale/Mer de Chine méridionale. Le président et le gouvernement polonais insistent toujours sur la nécessité de régler les différends selon le droit international, sans recourir à la force ni menacer d’y recourir. -VNA/VI