22/10/2021 10:38 GMT+7 Email Print Like 0

CDS de l’ONU: Le Vietnam défend le rôle des femmes dans le maintien et la consolidation de la paix

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a défendu le 21 octobre à New York le rôle des femmes dans le maintien et la consolidation de la paix, soulignant la nécessité d'accroître la participation des femmes dans tous les domaines de la vie politique et socio-économique.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a appelé à valoriser les expériences, les connaissances, la compréhension et l’expertise des femmes dans tous les domaines, y compris la paix et la sécurité.  Pour ce faire, il a appelé à lever les obstacles persistants afin de garantir que les femmes soient pleinement impliquées en tant que partenaires égales dès les premières étapes de chaque processus de paix et politique.

Il a ensuite exhorté chaque pays à veiller à ce que les rôles des femmes soient intégrés dans les cadres juridiques, les politiques, les stratégies et les initiatives aux niveaux national, régional et international en matière de paix et de sécurité.

Dang Dinh Quy a mis l’accent sur la coopération internationale en matière de renforcement des capacités et de partage des meilleures pratiques pour renforcer la participation des femmes aux processus dirigés par l’ONU.

À cet égard, il a appelé à ce qu’au moins 15% de l’aide publique au développement soit consacrée à la promotion de l’égalité des sexes dans les pays touchés par des conflits.

Mettant l’accent sur les initiatives de son pays, le diplomate vietnamien a indiqué que le rôle des femmes dans le maintien et la consolidation de la paix avait été intégré dans les cadres juridiques et les politiques du Vietnam.

Il a précisé que les femmes représentaient 21% du personnel militaire vietnamien des missions onusiennes de maintien de la paix en République centrafricaine et au Soudan du Sud, soit une proportion bien supérieure à l’objectif du secrétaire général de l’ONU de 15% d’ici à 2028.

Enfin, il a précisé que les femmes avaient toujours joué un rôle indispensable, aussi bien en temps de guerre que de paix, dans la défense ou dans la construction du Vietnam, et qu’elles occupaient aujourd’hui 30% des postes de direction des organes ministériels. -VNA/VI