04/09/2017 13:01 GMT+7 Email Print Like 0

Cambodge: Le président du CNRP arrêté pour trahison

Kem Sokha, président du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP, principal parti de l'opposition), a été arrêté dimanche 3 septembre pour trahison.

Citant un communiqué du gouvernement cambodgien, le site web Fresh News du Cambodge a annoncé que l’arrestation a eu lieu dimanche 3 septembre à 00h35.

L'arrestation a été effectuée quelques heures après la publication sur Facebook d'une ancienne séquence vidéo, réalisée par la CBN (Cambodian Broadcasting Network) chaîne établie en Australie, dans laquelle M. Kem Sokha dit à ses partisans qu'il suit les ordres des États-Unis lui demandant d'ourdir un complot pour renverser le gouvernement légitime du Cambodge.

"Le gouvernement souhaite informer le public que grâce à la séquence vidéo diffusée par la chaîne de télévision CBN et à d'autres preuves rassemblées par les autorités, le projet de collusion de M. Kem Sokha, de son groupe et d'étrangers visant à affecter le Royaume du Cambodge est clairement démontré'', a-t-on appris  du communiqué.

"L'acte de collusion secrète mentionnée ci-dessus est l'acte de trahison", poursuit le communiqué, ajoutant que M. Kem Sokha fait face aux accusations de trahison et d'espionnage en vertu de l'article 443 du Code pénal du Cambodge.

M. Kem Sokha, président p.i du CNRP en a été élu président lors d'un congrès extraordinaire du 2 mars 2017 après que l’ancien chef de l’opposition cambodgienne Sam Rainsy avait annoncé une lettre de démission de la présidence de son parti pour des raisons personnelles. -VNA/VI